Cet article date de plus de cinq ans.

Jimi Hendrix : sa chambre londonienne ouverte au public

La chambre de l’appartement londonien de Jimi Hendrix est désormais ouverte au public. Une courte visite, qui permet de découvrir que derrière le musicien de légende se cachait un homme d'intérieur plutôt soigné.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (© REUTERS/Peter Nicholls)

Un voyage dans le temps. C’est au troisième étage du 23 Brook Street, dans le quartier chic de Mayfair au centre de Londres, que Jimi Hendrix a partagé sa vie quelques mois, entre 1968 et 1969, avec sa petite amie anglaise Kathy Etchingham, et leur chat Pussy. Reconstituée à l’identique grâce aux souvenirs intacts de Kathy et aux photographies de l’époque, la chambre à coucher du couple se visite pour 7.50 livres (environ 10 euros) et à vingt personnes maximum, en même temps.

Une chambre ordonnée

Le cadre est simple et chaleureux, la chambre cosy, petite et rangée : pas étonnant pour un ancien de l’armée, à la personnalité perfectionniste.  L'appartement comprend également une deuxième pièce, une cuisine et une salle de bain, mais qui ne sont pas disponibles à la visite. L'ancien appartement de Jimi Hendrix est situé dans l’immeuble voisin de celui occupé à l’époque par le compositeur Georg Haendel, maison elle-même transformée en musée.                           

C’est dans la capitale britannique que Hendrix donna quelques-uns de ses plus grands concerts, comme au Royal Albert Hall en 1969… Une ville qui l’a propulsé au sommet, avant d’y mourir en 1970 à l'âge de 27 ans.

Visite de la chambre londonienne de Jimi Hendrix par Franck Mathevon, correspondant de France Info à Londres
écouter
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Musique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.