"J’espère qu’il m’arrivera plein de choses avant de partir... y compris la mort" , confiait Jacques Higelin

Chanteur, comédien, poète, Jacques Higelin est mort à Paris vendredi, à 77 ans. Il y a cinq ans, il avait confié qu'il attendait de "partir", avec une certaine curiosité. 

Jacques Higelin, ici en 2005, est décédé le 6 avril 2018.
Jacques Higelin, ici en 2005, est décédé le 6 avril 2018. (MAXPPP)

Le décès de Jacques Higelin à Paris vendredi 6 avril a été annoncé par sa famille. Chanteur, comédien, poète, la carrière d'un véritable touche-à-tout, parfois en marge, toujours passionné. Enfant de la guerre, né le 18 octobre 1940, Jacques Higelin en tire ce besoin constant de vivre intensément.

Le jour qui vient...

Jacques Higelin disait encore en 2013 ne pas redouter la mort. "Comme disent les gens : 'j’espère qu’il ne t’arrivera rien'. Moi, j’espère qu’il m’arrivera plein de choses, avant de mourir, avant de partir, y compris la mort, qui doit être un instant incroyable, confiait-il, ajoutant avoir "ressenti ça deux fois", mais ne pas avoir voulu "déranger, pour ça". L'artiste parlait de la mort sans tabou, en souriant, regardant devant.  

On échappe à plein de choses. C’est un miracle de vivre. Déjà d’être arrivé au monde, d’avoir tenu aussi longtemps. Le temps parait très court, mais chaque jour, on fait plus attention au jour qui vient.Jacques Higelin, en 2013

Sur son dernier album, Higelin 75 sorti en octobre 2016, il se réinventait encore, essayait, brûlait de passion, qu'il a transmise à ses enfants Izïa, Arthur et Ken. La passion qui fait que l'on ne considère, comme lui, la vie que comme un vaste champ d'expérimentation.