Cet article date de plus d'un an.

Jeff Beck, guitariste britannique de légende, est mort à l'âge de 78 ans

Le musicien est décédé mardi "après avoir soudainement contracté une méningite bactérienne", ont annoncé ses proches mercredi sur son compte Twitter.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Le guitariste Jeff Beck lors d'un concert à Cedar Park, au Texas (Etats-Unis), le 30 avril 2015. (MANUEL NAUTA / AFP)

C'était l'une des légendes du rock. Le guitariste Jeff Beck, devenu célèbre avec The Yardbirds, groupe de rock des années 1960, est mort mardi 10 janvier à l'âge de 78 ans, a annoncé sa famille mercredi soir dans un communiqué. "Après avoir soudainement contracté une méningite bactérienne, il est décédé paisiblement", est-il également expliqué sur le compte Twitter du musicien. 

Né en juin en 1944 à Londres, Jeff Beck est considéré comme l'un des meilleurs guitaristes de rock, hard rock, blues et même de jazz de tous les temps, aux côtés d'Eric Clapton et de Jimmy Page. Il avait d'ailleurs rejoint Jimmy Page au sein du groupe The Yardbirds en 1965, juste après le départ d'Eric Clapton. A ce titre, Jeff Beck, qui a obtenu 8 Grammy Awards dans sa carrière, a été intronisé par deux fois au Rock'n'roll Hall of Fame : en 1992 avec les Yardbirds et en 2009 en tant qu'artiste solo. On le voit ci-dessous jouer lors de cette seconde intronisation avec Jimmy Page.

Un rocker, bluesman et jazzman connu pour ses innovations

Capable de passer d'un style à l'autre (rock, hard rock, blues, jazz) et d'innover en permanence avec le son de ses instruments et de ses amplis, Jeff Beck affectionnait plus particulièrement les guitares électriques de marque Fender et Gibson. Rocker, bluesman, jazzman, il se disait aussi influencé par Les Paul, Ravi Shankar ou Django Reinhardt. Il est réputé également pour ses effets de distorsion avec sa guitare, un son expérimenté à la même époque par The Who de Pete Townshend.

Il avait fondé au tournant des années 1960 et 1970 le groupe de hard rock The Jeff Beck Group avec le chanteur britannique inconnu alors Rod Stewart, et Ron Wood des Rolling Stones.
Il avait ensuite mené une longue carrière solo, durant laquelle il avait  été invité régulièrement à venir ajouter ses merveilleux solos sur scène et sur les albums de stars comme Tina Turner, Mick Jagger, Kate Bush, Morrissey et Bon Jovi.

C'est avec son ami l'acteur Johnny Depp rencontré en 2016, "obsédé" comme lui de guitares et de voitures, qu'il a sorti son dernier album, en juillet dernier : 18 est un disque composé essentiellement de reprises , des Beach Boys, de John Lennon, Marvin Gaye ou du Velvet Underground. Les deux musiciens ont défendu cet album en tournée, y compris en France l'été dernier.

"Personne ne jouait de la guitare comme Jeff"

"Personne ne jouait de la guitare comme Jeff", a salué sur Twitter Gene Simmons, du groupe de hard rock Kiss. Son comparse du groupe Black Sabbath, Tony Iommi, a lui aussi rendu hommage à "une incroyable icône, un guitariste de génie. Il n'y aura jamais un autre Jeff Beck". Le chanteur Paul Young s'est dit "dévasté par la mort soudaine et tragique du guitariste de légende Jeff Beck".

"Le guerrier de la six-cordes n'est plus là pour que nous faire admirer le sort qu'il pouvait jeter sur nos émotions mortelles", a écrit de son côté Jimmy Page sur Twitter, ajoutant "Sa technique unique. Ses imaginations apparemment illimitées. Jeff tu me manqueras comme à tes millions de fans. Jeff Beck Repose en Paix."


Dans une vidéo publiée sur Twitter, Mick Jagger a rendu hommage à "un homme merveilleux et l'un des plus grands guitaristes au monde".


Eric Clapton a posté sur Instagram une photo de Jeff Beck avec un message sobre "Toujours, à jamais".

"Il n'était pas seulement une influence majeure", a posté sur Twitter Steven Van Zandt, fidèle guitariste de Bruce Springsteen. Lui qui avait joué encore tout récemment avec Jeff Beck et Johnny Depp, souligne que "le génie" de Jeff Beck aura été "une infinie source de joie durant toute mon existence".

"Jeff Beck était sur une autre planète", a tweeté Rod Stewart, ajoutant : " Il était un des rares guitaristes qui, lorsque nous jouions live, m'écoutait vraiment chanter et répondait. Jeff, tu étais le meilleur. Merci pour tout."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.