Taj Mahal et l'Afrique aux sources du blues

« L’Amérique n’a que les feuilles du Blues, les racines sont en Afrique » disait le bluesman malien Ali Farka Touré. Taj Mahal en est lui aussi persuadé : il a commencé dès 1999 à mélanger blues américain et sonorités africaines. Aujourd'hui, il va encore plus loin avec le projet African Mountain Blues, en création mondiale au festival "Aulnay all blues" le 20 novembre 2011. Autour du vieux bluesman : Vieux Farka Touré (Mali), Yacouba Moumouni (Niger) et l'envoûtante chanteuse mauritanienne Maalouma.

Taj Mahal, guitariste d'exception et légende du blues en concert
Taj Mahal, guitariste d'exception et légende du blues en concert (LAURENT GILLIERON / KEYSTONE / KEYSTONE/AFP)

 

 

Le premier disque afro blues de Taj Mahal "Kulanjan" a été réalisé avec le concours de Toumani Diabaté, le virtuose de la Kora en 1999. Pour l'anecdote , Barrack Obama est un fan déclaré de l'album !

 

KULANJAN / TAJ MAHAL TOUMANI DIABATE  Ryko/Rhino