Keith Jarrett se confie au New York Times : après deux AVC, la légende du jazz ne remontera sans doute pas sur scène

Pour la première fois depuis deux AVC en 2018, Keith Jarrett s'exprime : le pianiste de jazz américain ne peut plus jouer avec sa main gauche, a-t-il raconté au New York Times.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Keith Jarrett à New York, en novembre 2010 (DANIELA YOHANNES / AP / SIPA)

Keith Jarrett ne pourra sans doute plus jamais se produire en concert, explique au New York Times le célèbre pianiste de jazz américain qui est partiellement paralysé par deux AVC.

"Mon côté gauche est toujours en partie paralysé", explique Keith Jarrett dans un entretien publié mercredi 21 octobre par le quotidien américain. Il arrive à marcher un peu avec une canne mais ça lui a pris au moins un an pour y arriver, dit-il. C'est la première fois que le musicien de 75 ans s'exprime, après deux accidents vasculaires cérébraux intervenus en février et mai 2018.

"On me dit que le maximum que je pourrai récupérer de ma main gauche, c'est la capacité de tenir un verre", se désole-t-il. Depuis, il ne s'est mis que de rares fois au piano, jouant de la main droite uniquement.

"Je n'ai plus l'impression d'être un pianiste"

"Je ne sais pas à quoi peut ressembler mon avenir", a-t-il confié au New York Times. "À l'heure actuelle je n'ai plus l'impression d'être un pianiste."

Légende du jazz, Keith Jarrett a été à l'avant-garde dès le début des années 1960 et a collaboré avec des artistes de référence comme Miles Davis, Art Blakey ou Jack DeJohnette. Son travail autour de l'improvisation l'a mené jusqu'à donner des concerts solo totalement improvisés, qui ont largement contribué à sa réputation de virtuose génial.

"J'ai le sentiment que je suis le John Coltrane des pianistes", a-t-il dit au New York Times, se plaçant au niveau du monstre du saxophone.

Keith Jarrett s'est produit pour la dernière fois en février 2017, au Carnegie Hall de New York. S'il a enregistré plusieurs albums en studio, le natif d'Allentown (Pennsylvanie) est surtout connu pour ses concerts, son jeu au son limpide et ses mimiques, notamment sa tête exagérément penchée sur le piano. Beaucoup de ses prestations sur scène ont été enregistrées et sont sorties en albums, comme le légendaire Köln Concert (1975).

Un album live capté 2016 sort dans quelques jours

Les confidences de Keith Jarrett, qui suscitent beaucoup d'émotion dans le monde du jazz, surviennent à quelques jours de la sortie d'un album live inédit pour son 75e anniversaire, Budapest Concert, capté en 2016 lors d'un récital dans la capitale hongroise. L'enregistrement paraîtra le 30 octobre sur le label ECM.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.