Cet article date de plus de huit ans.

Jazzarium et Médéric Collignon à Jazz à l'étage

Guillaume St-James et son Jazzarium, ainsi que  Médéric Collignon, lauréat des Victoires de la musique 2010, étaient à l'affiche de l'édition 2011 de Jazz à l'étage à Rennes.
Article rédigé par
franceinfo Culture - franceinfo
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Jazzarium et Médéric Collignon à Jazz à l'étage
 (Culturebox)

Médéric Collignon est passé par quasiment tous les styles possibles depuis le début de sa carrière : Salsa, Bal, Jazz 60'-70', Funk, Trash, New Orleans, R'n'B, Jazz contemporain, Jazz moderne, Ethno-Funk, électronique... Alors comment présenter ce musicien "extra" ordinaire ? Ce qui impressionne d'abord chez lui c'est son énergie... une masse d'énergie qui semble être inépuisable. Il suffit de l'avoir vu en concert ou d'avoir écouté un de ses albums pour le savoir. Sur scène, il semble être partout : il décoche son cornet de poche pour envoyer très haut un phrasé tranchant, qu'il continue en vocalise pour soudain glisser un groove maîtrisé où sa voix accompagnée d'effets fait rouler une basse bien sentie et quand le rythme s'énerve, ses doigts retombent alors sur un clavier korg avec des airs de voltigeur... Comme un maître marionnettiste, il manipule les instruments et les sons pour les pousser toujours plus loin. Médéric parle souvent de "montrécouter" sa musique, car il s'agit avant tout de "physique" : d'ondes, de collisions, de musiciens en action, de corps en mouvement.

Le Jazzarium Sextet a été fondé par le saxophoniste Guillaume Saint-James en 2005.

"Poissons rouges" et "Météo songs" leur 2 albums ont été salués par la critique.

Guillaume Saint-James est le fondateur du Festival Jazz aux Ecluses

A voir aussi sur Culturebox :
- Festival "Jazz à l'étage" avec Eric Le Lann

- Archie Shepp et Napoleon Maddox sur scène aux Détours de Babel

- Bumcello au festival Jazz et Musiques d'Ailleurs d'Amiens

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jazz

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.