Jason Moran ressuscite Thelonious Monk au Festival A Vaulx Jazz

Jason Moran rend un vibrant hommage au pianiste Theleonius Monk qui lui a inspiré sa vocation de jazzman. Pourtant ce n'est pas un musicien passéiste, loin de là, et avec son groupe The Bandwagon il a gagné le qualificatif de "futur du jazz".

Pochette de l'album de Jason Moran sorti en 1999
Pochette de l'album de Jason Moran sorti en 1999 (DR)

Moran trouve aussi l'inspiration dans la peinture. Jean-Michel Basquiat lui a inspiré “JAMO Meets SAMO” sur son premier disque "Soundtrack to Human Motion". Le tableau "Facing Left" d'Egon Schiele lui a donné le titre de son second album. Robert Rauschenberg, lui, a inspiré son troisième album "Black Stars".

Comme beaucoup de musiciens de jazz américains, Jason Moran intervient dans de nombreuses écoles pour transmettre sa passion.