Cet article date de plus de quatre ans.

Jazz in Marciac : Dee Dee Bridgewater chante Memphis

La chanteuse américaine Dee Dee Bridgewater est la tête d’affiche du festival Jazz in Marciac dimanche soir. Elle y présente en avant-première son nouvel album "Memphis" qui sortira en septembre. Dee Dee Bridgewater est une habituée du festival gersois. Franceinfo l’a rencontrée.

Article rédigé par
Edité par Cécile Mimaut - Anne Chépeau
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Dee Dee Bridgewater présentera dimanche à Marciac son album bientôt dans les bacs, "Memphis", qui est un hommage à la musique blues et soul. (ANNE CHEPEAU / RADIO FRANCE)

Elle est avec le trompettiste américain Wynton Marsalis une assidue de Jazz in Marciac. Elle y chantera, dimanche 30 juillet, pour la douzième fois. Dee Dee Bridgewater a fait ses premiers pas à Marciac en 1988. Une étape importante dans sa carrière, explique-t-elle : "A cette époque, je n’avais pas fait énormément de festivals. J’avais commencé à faire des petits théâtres de 200 ou 300 places. Alors quand j’ai eu le festival de Marciac, c’était quelque chose d’énorme."

Dee Dee Bridgewater a vu grandir Jazz in Marciac et, pour elle, ce festival ne ressemble à aucun autre. "C’est ce sentiment familial qui m’a toujours touché. On était tous ensemble, on luttait pour la musique, on était là pour la même chose. Pour que cette musique soit connue, pour que les gens viennent vivre quelque chose de relaxant dans un lieu assez simple".

Ce festival n’a jamais pris la grosse tête, et tous les artistes qui le font reviennent.

Dee dee Bridgewater

à franceinfo

Pour le 40e anniversaire de Jazz in Marciac, Dee Dee Bridgewater présentera son nouvel album, Memphis, dont la sortie est attendue en septembre. Un retour à ses racines puisque la chanteuse est née dans cette ville du Tennessee dont les musiques ont bercé son adolescence.

Dimanche soir, sous le chapiteau du festival, l’ambiance sera "soul, avec des cuivres, avec un son vraiment de Memphis", promet la chanteuse. A Marciac le public a rendez-vous avec la basse électrique, la guitare, l'orgue Hammond, le saxophone, la trompette, le trombone, sans oublier les choristes bien-sûr... et l’incontournable Dee Dee Bridgewater.

Le reportage d'Anne Chépeau.
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Musique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.