Cet article date de plus de deux ans.

Hamlet à l'Opéra Comique, chef d'oeuvre méconnu

Cyril Teste réussit sa première mise en scène d'opéra dans un Hamlet cinégénique.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Sabine Devieilhe dans "Hamlet" à l'Opéra Comique (Stefan Brion Opéra Comique)

Être ou ne pas être un compositeur célèbre, telle est la question. Avec son Hamlet, Ambroise Thomas mériterait une plus grande notoriété. Musicien français de la deuxième moitié du XIXème siècle, il écrit une œuvre inclassable, délicate, on pense autant à Verdi qu'à de la musique sacrée. 

J'ai traversé un continent, au-delà de toutes les couleurs de l'oeuvre, à certains moments ça se chuchote

Cyril Teste, metteur en scène

Un Hamlet de l'intime

Le livret de ce Hamlet s'éloigne de la vision politique de Shakespeare, il va vers l'intime, dans la relation entre ce fils de roi qui pleure la mort de son père et Ophélie. Cyril Teste signe ici sa première mise en scène d'opéra, habitué à mêler théâtre et cinéma, tourné en direct, on lui doit une reprise remarquée de Festen de Thomas Vinterberg, il fait de la caméra une utilisation mesurée, au service de l'œuvre. Au-dessus de la scène, un écran projeté des gros plans, ou l'arrivée des personnages depuis les coulisses. Point d'orgue, le 4ème acte, Ophélie, Sublime Sabine Devieilhe, est seule en scène pour une lente agonie, son visage se multiplie en projections, l'art pictural vivant rejoint la musique: "Cet acte a été pour moi, composé musicalement et plastiquement comme un véritable tableau", explique le metteur en scène.

Le personnage d'Ophélie commence dans le cadre, fait ce qu'on attend d'elle, jeune fille rangée, puis, l'amour que Hamlet lui donne ou ne lui donnera plus, la fera sortir du cadre

Cyril Teste, metteur en scène

Une orchestration en finesse

Au diapason de cette réussite, Louis Langrée le chef, dont l'orchestration tout en finesse s'accompagne d'un travail remarquable des chanteurs qui ont soigné leur diction, nul besoin de suivre les sur-titres, on entend tout le texte. Cet opéra est un bonheur pour les amateurs de voix graves, les barytons Stéphane Degout et Laurent Alvaro, le basse Jérôme Varnier s'illustrent tout autant que la soprano Sabine Devieilhe.

Hamlet à l'Opéra Comique, chef d'oeuvre méconnu - un reportage de Thierry Fiorile
écouter

Hamlet d'Ambroise Thomas, à l'Opéra Comique jusqu'au 29 décembre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Musique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.