Grammy Awards : Billie Eilish sacrée quatre fois, Lizzo récompensée pour la "meilleure performance pop solo"... Découvrez l'essentiel du palmarès

Billie Eilish a notamment été sacrée "révélation de l'année" et a aussi remporté le titre de "chanson de l'année" pour "Bad Guy".

L\'artiste californienne Billie Eilish pose avec ses Grammy Awards, à Los Angeles (Etats-Unis), le 26 janvier 2020.
L'artiste californienne Billie Eilish pose avec ses Grammy Awards, à Los Angeles (Etats-Unis), le 26 janvier 2020. (ALBERTO E. RODRIGUEZ / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Carton plein pour Billie Eilish. L'artiste de 18 ans est la grande gagnante des Grammy Awards, dimanche 26 janvier, à Los Angeles (Etats-Unis). Elle a été récompensée dans les quatre catégories majeures. C'est la plus jeune star à avoir réussi un tel exploit depuis le début de la compétition.

Dans le détail, elle a remporté le prix de l'"enregistrement de l'année" pour Bad Guy et celui de l'"album de l'année", pour When We All Fall Asleep, Where Do We Go? Elle a également été sacrée "révélation de l'année" et "chanson de l'année", là encore pour Bad Guy. Voici le clip du titre.

Dans la catégorie "enregistrement de l'année", elle avait face à elle des stars aguerries comme Ariana Grande et Bon Iver, ainsi que des pointures du moment comme Lizzo et Post Malone, dans cette catégorie récompensant la performance globale d'un titre et décernée tant à l'interprète qu'au producteur, à l'ingénieur du son et au mixeur.

Lizzo sacrée pour la "meilleure performance pop solo"

Dans les autres principales catégories, Tyler, The Creator a remporté le prix du "meilleur album de rap" pour Igor. Cage The Elephant a raflé celui du "meilleur album de rock" pour Social Cues. L'artiste Lizzo est repartie avec la "meilleure performance pop solo" pour Truth Hurts. Lil Nas X et Billy Ray Cyrus ont reçu le prix de la "meilleure vidéo musicale" pour Old Town Road, dont voici le clip.

Anderson Paak a été sacré dans la catégorie "meilleur album de R&B" pour Ventura. Le titre de "meilleur album de musique alternative" est revenu à Vampire Weekend pour Father of the Bride. Celui du "meilleur album de musique du monde" a été attribué à Angélique Kidjo pour Celia.