Annecy : affrontements en marge de la Fête de la musique, sept personnes placées en garde à vue

Des attroupements se sont formés au centre Bonlieu et aux abords du Pâquier, en bordure du lac. Les policiers et les fêtards ont échangé jets de bouteilles et gaz lacrymogènes.

Article rédigé par
avec France Bleu Pays de Savoie - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Vers 22h, un attroupement s'est formé au centre Bonlieu à Annecy. (CAPTURE D'ECRAN TWITTER)

Des affrontements ont eu lieu lundi 21 juin au soir à Annecy (Haute-Savoie) entre les forces de l'ordre et des fêtards, en marge de la Fête de la musique, a constaté le journaliste de France Bleu Pays de Savoie présent sur place. Cinq membres des forces de police ont été blessés lors de ces affrontements, indique la préfecture de Haute-Savoie à France Bleu Pays de Savoie mardi matin et sept personnes ont été placées en garde à vue pour violences envers les forces de l'ordre.

Vers 22 heures, des attroupements se sont formés au centre Bonlieu et aux abords du Pâquier, en bordure du lac. Les personnes présentes ont investi les rues. Peu après, des jets de bouteilles ont eu lieu, auxquels ont répliqué les forces de l'ordre par des gaz lacrymogènes. Le calme est revenu vers 1h30 cette nuit.

Ces incidents et violences sur les forces de l’ordre sont "inadmissibles" et "lamentable", a condamné le préfet de Haute-Savoie, Alain Espinasse, sur l’antenne de France Bleu Pays de Savoie mardi matin. Le "public était jeune, voire très jeune, mais pas de casseurs clairement identifiés" et même s’ils voulaient "décompresser", "ce n’est pas une justification pour de tels actes", a-t-il ajouté.

Le préfet précise "que la foule a été bien contenue et maîtrisée par les forces de l'ordre et qu'il n'y a aucun blessé parmi les fêtards". Selon les pompiers, 10 personnes ont été blessées légèrement parmi les manifestants.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Fête de la musique 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.