L'Ukraine favorite à l'Eurovision : "On essaye de garder la politique en dehors de tout cela", assure Stéphane Bern

"On a tous envie de marquer notre solidarité avec les Ukrainiens" et la chanson de l'Ukraine "est très bonne", commente l'animateur de l'évènement samedi soir sur France 2. "Mais je pense qu'il y a d'autres manières de [la] montrer".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Stéphane Bern, le 9 mars 2022. (CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)

La finale de l'Eurovision se tient samedi 14 mai au soir en Italie, et les Ukrainiens font figure de favoris. "Je pense qu'il y a d'autre manière de marquer notre solidarité avec le peuple ukrainien et j'espère que nos gouvernants le font", objecte sur franceinfo Stéphane Bern qui commentera l'Eurovision sur France 2. C'est vrai qu'"on a envie de marquer sa solidarité avec le peuple ukrainien".

>> L'Eurovision, l'autre champ de bataille entre l'Ukraine et la Russie

Favorite des bookmakers, l'Ukraine concourt avec le groupe ukrainien Kalush Orchestra, dont la chanson Stefania mêle hip-hop et musique traditionnelle sur des paroles intimistes - écrites avant la guerre - qui résonnent fortement avec l'actualité : "Je trouverai toujours le chemin de la maison même si toutes les routes sont détruites".

franceinfo : L'Ukraine est-elle favorite pour la musique ou à cause de la guerre sur son sol ?

Stéphane Bern : Il y a forcément une incidence, mais on essaye de garder la politique en dehors de tout cela. Mais c'est comme au foot, c'est le deuxième évènement festif le plus important en Europe après la Coupe d'Europe de foot, qui réunit plus de 200 millions de téléspectateurs. Donc, forcément, il y a des considérations politiques qui comptent. Il y a un moment, on a envie de marquer sa solidarité avec le peuple ukrainien. Mais je pense qu'il y a d'autres manières de montrer notre solidarité avec le peuple ukrainien et j'espère que nos gouvernants le font.

En tout cas, il n'y aura pas de message explicite de votre part pour ce qui est de la situation en Ukraine ?

Non, évidemment, on ne peut pas passer sous silence le fait que la Russie est exclue. On ne peut pas passer sous silence le fait qu'on a tous envie de marquer notre solidarité avec les Ukrainiens.

"Je trouve que le groupe ukrainien est très courageux de montrer que l'Ukraine continue de vivre, d'exister sur la scène européenne à travers la chanson, et c'est ça qu'on a envie de soutenir."

Stéphane Bern

à franceinfo

Par ailleurs, la chanson est très bonne. Et il y a d'un côté le vote du jury, de l'autre côté les jurés de chaque pays, plus le vote du public. Beaucoup de choses peuvent encore remettre en cause tous les pronostics, mais je n'y crois plus beaucoup aux pronostics.

Que donnera le spectacle samedi soir ?

Il y a plusieurs degrés de lecture de l'Eurovision. Il y a beaucoup de fans du monde entier qui viennent et vous allez voir le spectacle vaut la peine. Je pense notamment à la prestation de l'Australie qui est incroyable. C'est un très beau spectacle. D'autre part, il y a des gens qui regardent en famille ou entre amis avec un regard un petit peu amusé, il ne faut pas les décevoir. Il faut peut-être avoir un deuxième degré mais tout en gentillesse, et en délicatesse. On n'est pas là pour être méchants. En tout cas, nos intentions sont pures.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eurovision 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.