Gagnante de l’Eurovision, symbole de la tolérance, icône du mouvement LGBT… Qui est Conchita Wurst ?

Renommée à l’international depuis sa victoire à l’Eurovision en 2014, la chanteuse Conchita Wurst est aussi une fervente défenseure des droits LGBT. Derrière ce personnage charismatique se trouve Thomas Neuwirth.

Voir la vidéo
avatar
Brut.France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Elle avait marqué les esprits en remportant la finale de l'Eurovision à Copenhague, en 2014. Conchita Wurst, qui avait interprété sa chanson autobiographique "Rise Like a Phoenix", a dès lors acquis une notoriété internationale. Derrière ce personnage de femme à barbe se trouve l’Autrichien Thomas Neuwirth. Toutefois, Tom ne s'identifie pas comme transgenre. Il est homosexuel et se décrit comme une drag queen. Symbole de la tolérance et icône du mouvement LGBT, Conchita Wurst est "bien plus qu’une simple chanteuse"

Son coming-out : "C’est simplement la seconde à laquelle j’ai choisi d’être moi-même à 100%"

Né en 1988, Tom a grandit dans un petit village de montagne où il a subi les moqueries de ses camarades de classe parce qu’il était "différent". "Grandir, ce n’est pas drôle. confiait-il en 2015. Il y a tellement de choses avec lesquelles vous devez vous battre. Vous apprenez sur vous-même." Après des études de mode, Tom s’est lancé dans la musique. En 2006, alors âgé de 18 ans, il termine deuxième de la version autrichienne de "Starmania". L’année suivante, il intègre un boys band avec lequel il sort un album. 

Questionné sur sa sexualité, il décide de faire publiquement son coming-out : "Mon intention était juste une question dans mon esprit : 'Est-ce que tu vas continuer à te mentir ?' Et j’ai répondu 'non'. Alors, j’ai raconté mon histoire aux journalistes. C’est simplement la seconde à laquelle j’ai choisi d’être moi-même à 100%." avoue-t-il.

Puis, en 2011, il fait sensation dans son pays en apparaissant pour la première fois dans son personnage de drag queen sur le plateau d’un télé-crochet. Conchita Wurst est née. Elle devient dès lors un symbole de tolérance. Puis, deux ans plus tard, elle est choisie pour représenter l’Autriche à l’Eurovision. Malgré de nombreuses pétitions lancées sur Internet contre sa participation, elle remporte le concours. Elle reprend ainsi l’héritage de Dana International, chanteuse transgenre israélienne qui avait remporté l’Eurovision en 1998. "Ce n'était pas juste ma victoire, c'était celle de ceux qui croient en un futur possible sans discriminations et basé sur la tolérance et le respect." réagissait-elle au lendemain de sa victoire.

Invitée au Parlement européen 

En octobre 2014, Conchita Wurst est invitée au Parlement européen par l’eurodéputée autrichienne Ulrike Lunacek pour lancer un message contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle : "Je ne comprends pas pourquoi il y a un problème avec le mariage entre personnes du même sexe. Pour moi, le futur parfait serait un futur où l'on n'a pas à parler de l'orientation sexuelle de chacun ou de la couleur de la peau."

La même année, elle rencontre aussi le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-Moon qui l’invite à s’engager pour les droits des personnes LGBT : "Ce qui a rendu sa victoire si importante, c’est la façon qu’elle a eu de transformer un concours de chant en un moment électrisant d’éducation aux droits humains." déclarait ce dernier. 

Toutefois, en février 2017, Thomas Neuwirth s’est confié au site allemand Die Welt sur son désir de "tuer" son personnage de Conchita Wurst. Il souhaite retrouver son identité et se défaire progressivement de ce personnage qu’il a créé. 

Gagnante de l’Eurovision, symbole de la tolérance, icône du mouvement LGBT… Qui est Conchita Wurst ?
Gagnante de l’Eurovision, symbole de la tolérance, icône du mouvement LGBT… Qui est Conchita Wurst ? (BRUT)