Eurovision : Tel-Aviv en état d'alerte

Samedi 18 mai, la finale de l'Eurovision, qui a lieu à Tel-Aviv, en Israël, va prendre une dimension diplomatique et politique. Les autorités israéliennes veulent donner la meilleure image de leur pays et éviter tout incident.

FRANCE 2

Tandis que les répétitions du spectacle s'enchaînent, le niveau d'alerte est maximal sur le bord de mer de Tel-Aviv (Israël). Cet espace de concert dédié aux fans est le site le plus sensible de cet Eurovision. En mer, dans les airs ou au sol, Tel-Aviv est une ville sous haute surveillance. 20 000 policiers sont mobilisés et des centaines de caméras de vidéosurveillance ont été installées dans les rues, aux abords et à l'intérieur de la salle de spectacle.

"Israël n'est pas en sécurité"

Mais comme souvent, le risque numéro un pourrait venir du ciel. Il y a deux mois, la ville a été la cible de roquettes tirées depuis la bande de Gaza. Les autorités ont depuis renforcé leur batterie antimissile, chargée d'intercepter les tirs éventuels. Pour l'heure, la seule menace est venue d'internet. Alors qu'elle diffusait la demi-finale de l'Eurovision en ligne, la télévision publique israélienne a vu son signal piraté. Un faux message appelant les habitants aux abris et une vidéo simulant le bombardement de la salle de concert, suivie de la mention "Israël n'est pas en sécurité".

Autre préoccupation des autorités : les militants appelant au boycott de l'événement pour dénoncer l'occupation israélienne des territoires palestiniens. Les protestataires en appellent à Madonna. La reine de la pop chantera deux titres samedi soir contre un chèque d'un million d'euros réglé par un milliardaire pro-israélien. Sur internet, plusieurs vidéos l'ont appelée à changer d'avis. La star a répondu qu'elle ne cèderait pas aux pressions politiques. Sa sécurité sera renforcée durant son séjour. Au-delà de l'enjeu sécuritaire, les autorités israéliennes veulent contrôler l'image de cet événement considéré comme une excellente vitrine touristique. Samedi soir, 200 millions de personnes seront devant leurs écrans pour cette 64e édition de l'Eurovision.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les candidats de la Norvège à l\'Eurovision lors de la répétition pour la deuxième demi-finale, le 15 mai 2019 à Tel Aviv (Israël).
Les candidats de la Norvège à l'Eurovision lors de la répétition pour la deuxième demi-finale, le 15 mai 2019 à Tel Aviv (Israël). (VLADIMIR ASTAPKOVICH / SPUTNIK / AFP)