Eurovision : la retransmission de la demi-finale piratée quelques minutes sur internet en Israël

Pendant un instant, les internautes israéliens ont découvert des images d'explosion à Tel Aviv en lieu et place de la demi-finale de l'Eurovision. La radio-télévision publique accuse le Hamas.

Les qualifiés pour la finale de l\'Eurovision après la première demi-finale, mardi 14 mai 2019 à Tel Aviv (Israël).
Les qualifiés pour la finale de l'Eurovision après la première demi-finale, mardi 14 mai 2019 à Tel Aviv (Israël). (HENRIK MONTGOMERY / TT NEWS AGENCY)

Des images d'explosions à Tel Aviv accompagnées d'une musique menaçante ont perturbé la retransmission sur internet de la première demi-finale du concours de l'Eurovision, mardi 14 mai, organisé dans la ville israélienne. Un faux logo de l'armée israélienne et des messages accompagnaient ces images, comme : "Israël n'est pas un pays sûr, vous verrez" ou "mettez-vous à l'abri, attaque imminente".

La Kan, la radio-télévision publique qui diffusait l'événement en direct sur son site, a accusé des militants du Hamas d'être responsables de ce piratage. Le groupe palestinien, qui contrôle la bande de Gaza, n'a pas fait de commentaire.

Trois jours d'affrontements, les plus meurtriers depuis plusieurs mois, ont opposé début mai Israël et le Hamas. "Nous savons qu'à un certain moment, il y a eu une tentative, apparemment du Hamas, de prendre la main sur notre retranmission numérique", a déclaré le PDG de la Kan, Eldad Koblenz, à la radio militaire israélienne. "Mais je suis heureux de dire qu'en quelques minutes, nous avons réussi à reprendre le contrôle", a-t-il ajouté.

Les Palestiniens ont appelé en vain au boycott de l'Eurovision dans le cadre de leurs efforts visant à isoler l'Etat hébreu sur la scène internationale. La deuxième demi-finale du concours de chant aura lieu jeudi soir et la finale samedi soir.