Eurovision 2018 : "Mercy", la chanson d'espoir portée par Madame Monsieur

En duplex depuis Lisbonne, au Portugal, le duo Madame Monsieur, qui représente la France à l'Eurovision 2018, répond aux questions de Nathanaël de Rincquesen.

France 2

À 24 heures de la finale de l'Eurovision, dans quel état d'esprit sont Émilie Satt et Jean-Karl Lucas, membres du duo Madame Monsieur ? Est-ce le concert le plus important de leur vie ? "C'est un moment très important (...). Là, on est très impatients, très heureux, on est remplis de plein d'émotions différentes qui se mélangent en nous. Mais celle qui domine, c'est quand même l'impatience", déclare Émilie Satt. Le duo passera en 13e position. Outre la superstition, cette position est-elle plutôt favorable par rapport à ceux qui vont noter le duo ? "Apparemment, d'après les spécialistes de l'Eurovision qui nous entourent, c'est plutôt une bonne place", assure Jean-Karl Lucas. "Maintenant, nous, on essaie de ne pas faire trop attention à ça, on se concentre sur notre performance, sur l'émotion qu'on veut mettre dans notre chanson et sur la meilleure façon de raconter cette histoire".

"On passe au-delà de la barrière de la langue"

Mercy, la chanson interprétée par le duo, parle d'un sujet grave : le problème des migrants. Est-ce un avantage ou un désavantage de présenter une chanson avec autant de fond, d'autant plus qu'elle sera interprétée en français ? "Cette chanson parle de l'histoire vraie d'une petite fille sur un bateau humanitaire en Méditerranée. C'est avant tout une chanson d'espoir, une chanson qui montre que tout est possible, que même dans les circonstances les plus compliquées, il y a toujours des miracles qui se produisent. Avec le nom du bébé, qui est Mercy, on passe au-delà la barrière de la langue", explique Émilie Satt. "On va tâcher de faire au mieux, on a travaillé pour qu'il n'y ait aucun filtre entre notre émotion et les gens en face de nous ou derrière leur télé".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le duo Madame Monsieur, le 12 avril 2018, à Paris.
Le duo Madame Monsieur, le 12 avril 2018, à Paris. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)