Tomorrowland Winter 2022 : Djibril Cissé enflamme le festival électro de l'Alpe d'Huez

Le festival belge Tomorrowland tient sa seconde édition hivernale dans la station du massif de l'Oisans jusqu'au 26 mars 2022. Après deux années blanches pour cause de Covid, la crème des musiciens de la scène internationale électro se retrouve en altitude.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Djibrill Cissé alias DJ Tcheba aux platines du Tomorrowland Winter 2022 (France 3 Alpes)

Dix-huit mille festivaliers venus du monde entier, plus de cent artistes et sept jours de musique électro, la seconde édition du festival Tomorrowland Winter se tient à l'Alpe d'Huez jusqu'au 26 mars 2022. 

Tomorrowland Winter 2022

La plus grande fête électro du monde

Durant six semaines, toutes les équipes se sont affairées pour monter l'ensemble des structures, en particulier la scène principale, un chapiteau géant capable d'accueillir dix mille festivaliers. "On est à presque 6400 m2 utilisables sur deux niveaux, on fait des jolies scènes très surprenantes qui changent chaque année", explique Frédéric de Gezelle, coordinateur médias du Tomorrowland Winter.

Considéré comme le plus grand festival de musique électro au monde, Tomorrowland attire de nombreux festivaliers étrangers. Originaires de Miami en Floride, Jack et Harry viennent de débarquer, très impatients de profiter au maximum de l'événement. "On va danser, s'amuser, skier, profiter des paysages, avec des artistes et des milliers de gens qui viennent faire la fête", se réjouissent-ils. Le festival a commencé ce week-end end sur plusieurs scènes d'altitude comme à Chantebise, où un dancefloor a poussé à 2 200 mètres. Les teufeurs s'en donnent à cœur joie, à l'image de ces Allemands qui ont fait le déplacement exprès."C'est la fête, le bonheur, la plus grosse fiesta du monde!", assurent-ils.

Des grands noms de la musique électro et un footballeur

Parmi les plus grands noms de la programmation du Tomorrowland Winter, les DJs Kungs, Martin Solveig, Dimitri Vegas & Like Mike ou Paul Kalkbrenner, les groupes Ofenbach, Lost Frequencies, Disco Machine. Des pointures de la musique électro et aussi quelques surprises. L’ancien footballeur international Djibril Cissé officie désormais derrière les platines sous le nom de Dj Tcheba. Il a offert un mix plein de vibrations. "J'ai eu des grands moments dans ma carrière de football mais quand on m'a annoncé que j'allais faire le Tomorrowland, j'étais très fier, un peu stressé... Mais ça s'est bien passé, apparemment les gens sont contents !", rapporte l'ancien attaquant de l'Olympique de Marseille. 
 

Impact négatif sur l'environnement

Depuis plusieurs années, les festivals en altitude se sont multipliés. Objectif pour les stations confrontées à la baisse de l'enneigement : diversifier les activités et attirer une clientèle plus jeune. Reste que l'impact sur la nature n'est pas sans effets. 

Avec des sets qui se déroulent durant sept jours de midi à minuit et parfois jusque deux heures du matin, Tomorrowland ne fait pas l'unanimité du côté des défenseurs de l'environnement. Transport de matériel par hélicoptère, chauffage de la grande scène, multiplication des déplacements, nuisances sonores pour les animaux... Dans un communiqué, l'association Mountain Wilderness France dénonce une "aberration écologique". 

Né en 2005, Tomorrowland, se tient chaque été en Belgique devant plusieurs centaines de milliers de fans. Il s'est envolé sur les sommets alpins en 2018 pour une première édition qui avait déjà suscité des contestations. Une centaine d'acteurs culturels dénonçaient alors dans une lettre ouverte une subvention de 400 000 euros de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Cette année, la région aurait revu à la baisse son apport au festival. Toujours selon l'association MountainWilderness, elle aurait prévu de soutenir Tomorrowland Winter par le biais d’une aide de 100 000 € pour la mairie de l’Alpe d’Huez. 

La question de l'écoresponsabilité a également été soulevée par le Ministère de la Culture en janvier 2022 qui considère que "les festivals déploient des moyens et des actions qui ont des impacts sur les modes de vie rendant nécessaire de veiller à ce qu’aucun site naturel ne soit endommagé de manière définitive". En clair, pour bénéficier du soutien du ministère de la Culture, un festival doit répondre à un ensemble de conditions simples et évidentes qui ne nuisent pas au développement durable et à l'environnement. 

Le Tomorrowland Winter à l'Alpe d'Huez du 19 au 26 mars 2022. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Electro

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.