Fête clandestine à Redon : 200 fêtards bravent une nouvelle fois l'interdit

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Fête clandestine à Redon : 200 fêtards bravent l'interdit
France 2
Article rédigé par
T. Cuny, P. Montels, T. Paulin - France 2
France Télévisions

Le calme est revenu à Redon (Ille-et-Vilaine). La fête clandestine qui se déroulait depuis le vendredi 18 juin a été arrêtée par la police, samedi 19 juin. Ce qui n'a pas empêché deux cents fêtards de braver à nouveau l'interdit. Une dizaine de personnes ont été interpellées.

Encore quelques dizaines de fêtards étaient présents sur le lieu de la rave party, dimanche 20 juin, dans la matinée. La fête semble néanmoins tirer sa révérence. Les habitants de Redon, en Ille-et-Vilaine, ont enfin retrouvé le calme. "Je suis content que ça soit fini", témoigne un homme. "L'essentiel, c'est que c'est que ça rentre dans l'ordre et que la loi soit respectée", ajoute un habitant. 

Une rave party au goût amer 

Dans la soirée du samedi 19 juin, plusieurs centaines de jeunes se sont rassemblés, certains passant même la nuit sur place, sans qu'aucune intervention de la police n'ait lieu. La veille, dans la soirée, quelques fêtards ont été interpellés avant le retour au calme. Les festivaliers gardent un goût amer du week-end. "C'est trop violent, tu ne vas pas en rave party pour te battre et te faire gazer toute la journée", confie l'un d'eux.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Electro

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.