Dordogne : 3 000 fêtards réunis dans une rave party depuis ce vendredi soir

Depuis ce vendredi, des fêtards sont réunis dans une ancienne friche minière pour une rave party en Dordogne, à Jumilhac-le-Grand. Ce samedi soir, 3 000 personnes sont présentes. 

Article rédigé par
avec France Bleu Périgord - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des habitants de la commune ont déposé plainte pour "tapage". (GOOGLE MAPS / CAPTURE ECRAN / FRANCEINFO)

Environ 3 000 fêtards sont réunis depuis ce samedi soir sur une ancienne friche minière à Jumilhac-le-Grand, au nord de la Dordogne, rapporte France Bleu Périgord. Cet événement a commencé vendredi soir et doit durer tout le week-end. D'importants moyens de gendarmerie ont été déployés sur place.

Ce site est interdit d'accès, a confirmé le parquet de Périgueux à France Bleu. Les fêtards ont fait sauter des grilles pour pouvoir entrer. "C'est une soirée évidemment surprise, le lieu est dangereux, le sol n'est pas stable et probablement toxique", a précisé la maire de Jumilhac-le-Grand Annick Maurussane.

Des habitants ont déposé plainte pour "tapage"

Toutes les routes sont bloquées par la gendarmerie. 150 gendarmes sont sur le terrain pour encercler le site et empêcher les nouveaux arrivants d'y entrer.

Plusieurs habitants des environs ont dénoncé des nuisances et ont déposé plainte pour "tapage". La procureure de Périgueux a ouvert une enquête pour "non-déclaration préalable d'un rassemblement festif", "nuisances sonores" et "dégradations". Aucun fêtard n'a pour le moment été placé en garde à vue.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Electro

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.