Ecoutez un enregistrement de 1878, tout juste restauré

Des chercheurs de l'université de Berkeley, aux Etats-Unis, sont parvenus à sauver une fragile feuille d'étain sur laquelle était gravé l'un des plus anciens enregistrements de l'histoire. 

Le système de scan qui a permis de restaurer la bande ancestrale. 
Le système de scan qui a permis de restaurer la bande ancestrale.  (LAWRENCE BERKELEY NATIONAL LABORATORY / DR)

BUZZ – La petite comptine a dormi pendant des décennies, mais des chercheurs de l'université de Berkeley (Californie, Etats-Unis) sont finalement parvenus à restaurer l'un des plus anciens enregistrements du monde, comme l'a repéré France Info. Il a été effectué en 1878 à l'aide d'un phonographe, un an seulement après la conception de l'appareil par le scientifique Thomas Edison

>> Ecouter l'enregistrement de 1878

L'équipe universitaire a rendu publiques ces quelques notes musicales, jeudi 25 octobre. On y entend deux comptines, Mary Had a Little Lamb et Old Mother, interprétées par un certain Thomas Mason, ainsi que quelques rires.

Mais il a fallu ruser. La fragile feuille d'étain sur laquelle est gravé l'enregistrement dormait depuis trente-cinq ans au musée de la science et de l'innovation (Misci). Impossible à manipuler. Sur cette vidéo, un microscope recrée la surface de la feuille, grâce au déplacement de la table qui la positionne correctement sous la lentille. Un ordinateur recueille ensuite ces données. L'ensemble du dispositif utilisé pour ressusciter la bande est expliqué en ligne (PDF en anglais)