Simon Rattle, le plus célèbre chef d'orchestre britannique, va quitter Londres pour Munich

Simon Rattle quittera la direction musicale de l'Orchestre symphonique de Londres pour prendre la tête de l'Orchestre symphonique de la radiodiffusion bavaroise (BRSO) à partir de la saison 2023/2024, a annoncé lundi la Radiodiffusion bavaroise.



Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Simon Rattle lors de son premier concert en tant que chef d'orchestre de l'Orchestre Symphonique de Londres, en 2017.  (TOLGA AKMEN / AFP)

Simon Rattle, le plus célèbre des chefs d'orchestre britanniques, opposant au Brexit, a signé un contrat de cinq ans avec l'Orchestre symphonique de la radiodiffusion bavaroise (BRSO), basé à Munich. Il est depuis 2017 aux commandes du prestigieux orchestre londonien (LSO), après avoir déjà dirigé l'Orchestre symphonique de Birmingham et l'Orchestre philharmonique de Berlin.

Anti-Brexit

Le musicien, âgé de 65 ans, succèdera au Letton Mariss Jansons, qui était à la tête de l'ensemble bavarois depuis 2003 et qui est décédé fin 2019 à l'âge de 76 ans. "C'est un honneur de succéder à Mariss Jansons, et je me réjouis de diriger ces merveilleux musiciens dans les années à venir", a déclaré Sir Simon Rattle dans le communiqué de la Radiodiffusion bavaroise. "Avec sa passion, sa polyvalence artistique et son charisme engageant, il sera un successeur extrêmement digne de Mariss Janons", a affirmé de son côté le directeur de la Radiodiffusion bavaroise Ulrich Wilhelm.

Le chef d'orchestre, très attaché à l'Europe, avait été parmi les signataires d'une lettre anti-Brexit adressée en 2018 par des représentants de l'industrie de la musique à l'ex-Premier ministre Theresa May. Dans une interview en 2020, il avait qualifié le divorce avec l'Union européenne de "terrible erreur" risquant de faire de son pays une "prison culturelle".

À la tête de prestigieux orchestres

Anobli en 1995 par la reine, le chef d'orchestre britannique s'était fait un nom à 25 ans lorsqu'il a propulsé l'Orchestre symphonique de Birmingham à un niveau international. Pendant 16 ans, il a ensuite été directeur musical du prestigieux Orchestre philharmonique de Berlin où il avait comme prédécesseurs les légendaires Claudio Abbado et Herbert von Karajan. Simon Rattle avait marqué les esprits en dirigeant l'orchestre symphonique de Londres (LSO) sur la bande originale du film Les Chariots de feu à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'été de Londres en 2012 avec l'aide d'un certain Mr. Bean.

Il est marié à la mezzo-soprano tchèque Magdalena Kozena avec qui il a trois enfants. Simon Rattle avait également déploré les lenteurs du gouvernement britannique à construire une nouvelle salle philharmonique promise depuis longtemps. Si son projet avait bien été approuvé par les autorités britanniques, il n'a pas manqué de faire grincer des dents en raison de son coût (250 millions de livres sterling, soit 277 millions d'euros) et des interrogations quant à l'utilité d'une telle salle à Londres.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.