Cet article date de plus de quatre ans.

Renaud Capuçon et son nouvel ensemble offrent un moment de grâce au public de Rocamadour

Renaud Capuçon et les Lausanne Soloists ont illuminé de leur présence la 14e édition du Festival de musique sacrée de Rocamadour.

Article rédigé par Sophie Granel
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Renaud Capuçon et son célèbre violon de 1737 que jouait avant lui Isaac Stern. Photo prise en avril 2019 à Aix-en-Provence. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)

Dans la nuit occitane, la musique de Bach et Tchaïkovski s'élève vers les étoiles. En arrière-plan, la magnifique cité médiévale de Rocamadour assure le décor, grandiose. Ce jeudi 15 août, Renaud Capuçon et son ensemble de jeunes musiciens ont offert une parenthèse enchantée aux 1500 spectateurs du Festival de musique sacrée.

Renaud Capuçon à Rocamadour
Renaud Capuçon à Rocamadour Renaud Capuçon à Rocamadour

"Ils ont une envie et une intensité dans le jeu qui est géniale !" Lorsqu'il parle des Lausanne Soloists, Renaud Capuçon est enthousiaste. Le violoniste virtuose est le parrain de cet ensemble de jeunes musiciens formés à la Haute Ecole de Musique (HEMU) de Lausanne. Âgés de 18 à 29 ans, les vingt-trois musiciens qui composent l'ensemble accompagnent le soliste dans sa tournée d'été. France, Suisse, Autriche... jusqu'au 20 août, l'orchestre se produit un peu partout en Europe.

À Rocamadour, la communion avec le public a été parfaite. Il faut dire que le Festival de musique sacrée rassemble des passionnés avertis. D'année en année (la première édition s'est tenue en 2006), l'événement, devenu incontournable dans le calendrier des festivals de l'été, a su fidéliser des spectateurs avides de découverte. Jusqu'au 26 août, les amoureux de la musique sacrée vont pouvoir vivre des concerts sous les étoiles, des moments intimistes dans le cadre privilégié de la basilique Saint-Sauveur, mais aussi des soirées gastronomiques et musicales.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.