Musique à Beauregard : la magie des concerts en altitude et en plein air, avec le Mont-Blanc en décor naturel

Au coeur du massif des Aravis, en Haute-Savoie, le festival "Musique à Beauregard" propose jusqu'au 31 juillet des concerts de musique classique en plein air et avec vue sur le Mont-Blanc. Un écrin de prestige pour un rendez-vous estival qui séduit le public. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Festival Musique à Beauregard, dans le massif des Aravis, en Haute-Savoie (France 3 Rhône-Alpes)

La Soprano Patricia Petibon a ouvert les festivités sur le plateau de Beauregard. Un moment hors du temps et un plaisir partagé entre l'artiste et le public. À 1500 m d'altitude, l'alpage de Beauregard est une scène d'exception. Avec le Mont-Blanc en décor de fond. Le festival Musique à Beauregard se poursuit jusqu'au 31 juillet avec une programmation éclectique et le célèbre pianiste Nicholas Angelich pour la soirée de clôture. 

Festival musique à Beauregard

"Chanter en plein air, c'est toujours un défi" explique Patricia Petibon, la Soprano qui a fait l'ouverture du festival. "Il y a tous les éléments extérieurs, les insectes, les odeurs, les fleurs..Il se passe beaucoup de choses que l'oeil perçoit. Et c'est vrai que la concentration est diffuse". Mais ce cadre exceptionnel, au coeur du massif des Aravis, séduit autant les artistes que le public, déjà fidèle à ce rendez-vous créé en 2017. 

Une histoire de famille

Un territoire, des stations impliquées (La Clusaz, Manigod, Le Grand Bornand et la ville de Thônes), de nombreuses animations proposées en plus des concerts, ce rendez-vous multiple et est né de la volonté d'une famille de faire résonner de la musique classique dans ce site d'exception. Un pari réussi car en 2019, 3 500 passionnés sont venus écouter l'un des concerts. 

Mais la réussite du festival tient également dans la richesse de la programmation qui ne se limite pas aux seuls concerts en altitude. Des rencontres, des randonnées musicales et de nombreux ateliers pour les enfants sont également au programme. "On a des concerts gratuits dans les stations, on a des ateliers avant tous les concerts pour que les enfants découvrent les clés du répertoire. Et nous avons aussi une académie de piano" explique Barthélémy Allard, le créateur du festival. Les élèves de cette académie se produiront d'ailleurs ce dimanche 25 juillet. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Classique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.