Cet article date de plus d'un an.

Le Concert de la Loge ou le bonheur de ressusciter la musique du 18e siècle avec des instruments d'époque

Jouer de la musique symphonique comme il y a 250 ans, c'est le credo du Concert de la Loge. Cet ensemble classique s'applique à ressusciter des instruments d'une autre époque. Une manière de retrouver les sonorités d'antan dans une performance à mi-chemin entre concerto et exposition. Prochain concert : samedi 28 janvier au théâtre des Champs-Elysées avant des dates à Paris et en région.
Article rédigé par Diego Caparros
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min
Depuis janvier 2015,  Julien Chauvin dirige son orchestre Le Concert de la Loge. (FRANCK JUERY)

Des clarinettes et des violons du 18e siècle, des violoncelles sans pieds que les musiciens coincent entre leurs jambes, c'est le spectacle étonnant que réserve l'orchestre Le Concert de la Loge aux spectateurs. Cet ensemble classique créé en 2015 par le chef d’orchestre Julien Chauvin ressuscite l’ancien Orchestre de la Loge Olympique, l'une des meilleures formations d'Europe au 18e siècle. Afin de restituer le plus fidèlement possible le son de l’époque, les musiciens jouent exclusivement sur des instruments anciens. 

Jouer de la musique symphonique comme il y a 250 ans, c'est l'objectif du collectif "Le Concert de la loge".
L'orchestre "Le Concert de la loge" performe avec des instruments du 18eme siècle Jouer de la musique symphonique comme il y a 250 ans, c'est l'objectif du collectif "Le Concert de la loge". (FTR)

France 3 Paris Ile de France

"C'est très agréable, on n'a pas cette pique qui nous bloque le dos", remarque un violoncelliste. En plus de la praticité, les instruments de l'orchestre, véritables reliques musicales, donnent du cachet aux œuvres interprétées par les virtuoses. "Toutes les cordes jouent sur boyau, cela donne un timbre et un grain au son qui est vraiment particulier et intéressant à travailler", résume Marieke Bouche, violoniste. Un son singulier que la formation souhaite faire partager aux passionnés de grande musique. 

Se rapprocher le plus possible des sonorités d'origines

"On arrive quand même à mieux comprendre la pensée des compositeurs en jouant de ces instruments qui étaient utilisés à l'époque" , explique Julien Chauvin. "On essaie de se rapprocher de ce qui a pu sonner à la fin du 18e siècle". Chaque année, l'ensemble enregistre des albums consacrés à Beethoven, Haydn et Mozart, compositeur fétiches du chef d'orchestre. La formation propose des programmes de musiques de chambre, symphonique ou lyrique, dans différents styles comme le baroque.

Le Concert de la Loge se produira au théâtre des Champs-Elysées le samedi 28 janvier avant d'autres dates à Paris mais aussi en région.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.