"Labyrinth" : quand l'ébouriffant chef d'orchestre David Greilsammer fait dialoguer ses compositeurs fétiches, de Bach à Scriabine

Le pianiste et chef d'orchestre David Greilsammer, distingué par le "New York Times", vient de sortir un album enregistré juste avant la pandémie. Fruit d'un rêve qui l'a longtemps hanté, son périple musical raconte un monde désorienté. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
David Greilsammer dans le clip de son dernier album "Labyrinth" (France 3)

Labyrinth est la dernière œuvre de David Greilsammer. Un programme que le musicien et chef d'orchestre de renommée internationale a minutieusement imaginé. Il réunit une vingtaine de pièces, de Bach à Beethoven en passant par Erik Satie ou Scriabine pour créer un dialogue entre ces uvres "qui n'ont à priori rien à voir". Œuvre quasi prémonitoire, Labyrinth a été enregistré juste avant le début de la pandémie

On s'est retrouvé dans ce monde complètement halluciné, bouleversé, chamboulé. Ce disque parle exactement de ça, d'un monde, d'un univers dans lequel on cherche des réponses.

David Greilsammer

musicien

Le concert réinventé de David Greilsammer

Un rêve devenu réalité

Cet album étonnant, édité chez Naïve, David Greilsammer y a songé dès 2017. Il raconte un rêve qui l'a hanté et bousculé durant de longues années. Un rêve dans lequel il traversait un immense labyrinthe dans lequel il s'était perdu. Le musicien décide alors de transformer cette expérience saisissante en un périple personnel. Il a gardé cette idée de labyrinthe, et l'a peuplée de musiques et de sonorités de styles et d'époques différents qui créent ce dialogue totalement inattendu.  

 

Distingué par le "New York Times"

Chef d'orchestre et pianiste, David Greilsammer, est connu depuis de longues années pour ses interprétations des œuvres de Mozart. Révélation aux Victoires de la musique classique en 2008, cet artiste singulier préfère se consacrer aux projets innovants et à la création contemporaine.

L'album Labyrinth a d'ores et déjà été salué par la presse américaine qui connaît bien ce musicien qui s'est produit comme chef et soliste avec des orchestres philharmoniques partout dans le monde. David Greisalmmer s'est souvent illustré par des récitals éclectiques et innovants à Amsterdam, New York, Washington, Pékin ou Paris. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.