Cet article date de plus de huit ans.

La musique pour renforcer l’Entente Cordiale

Même si les relations franco-britanniques ne sont en rien menacées, le festival de musique « cordiale » de Seillans (Var) a été conçu pour rapprocher des musiciens français et anglais. Le dernier concert de la saison a été donné samedi soir. 3 jeunes musiciens français ont rejoint l’orchestre très cosmopolite.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (France 3 / Culturebox)
Reportage : Pascal Varnier, Emmanuel Félix, Patrick Hubert et Céline Espanol
Le festival Saint-Léger de Seillans a été créé il y a neuf ans par une Anglaise qui voulait renforcer les liens entre la Grande-Bretagne et la France. Si l’orchestre est essentiellement professionnel, il intègre aussi des amateurs de haut niveau ou des étudiants. Cette formation à forte dominante britannique est aussi composée de musiciens allemands, suisses, polonais, italiens ou français comme Louis, Lisa ou Sarah.
Louis Domallain est timbalier
 (France 3 / Culturebox)
Au programme : le Stabat Mater d’Anton Dvorak, une pièce qui n‘a jamais été jouée du vivant du compositeur qui l‘avait créée en hommage à ses trois jeunes enfants décédés accidentellement.
Professionnalisme et décontraction
 (France 3 / Culturebox)
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Classique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.