Cet article date de plus de dix ans.

La Chaise-Dieu : Julien Caron, nouveau dénicheur de talents

Le Festival de la Chaise Dieu se poursuit jusqu’au 1er septembre avec toujours au programme de grands concerts à l’abbatiale ou dans d’autres lieux mais aussi des rendez-vous gratuits dans les kiosques à musique. Des évènements qui se préparent longtemps à l’avance avec entre autre, la recherche des artistes. C’est la mission du nouveau directeur du festival, Julien Caron, nommé en avril dernier.
Article rédigé par Chrystel Chabert
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
L' Ensemble de cuivres "De Profondis" en concert à Ambert
 (France 3 Culturebox)
Reportage : Gérard Rivollier, Elodie Monnier, Laurent Pastural, Damien Salmon, Damien Dubois
Le Festival s’est construit autour de l’abbatiale Saint-Robert à la Chaise-Dieu, où se déroulent encore deux tiers des concerts programmés. Mais depuis quelques années, l’offre s’est élargie à d’autres lieux également riches en terme de patrimoine : Brioude, Ambert, Chamalières-sur-Loire, Saint-Paulien, et bien sûr la ville d'art et d'histoire du Puy-en-Velay.
Cette démarche est aussi l’occasion de proposer des concerts gratuits dans des lieux accessibles à tous comme au kiosque à musique d’Ambert qui a été choisi pour la deuxième année consécutive. Le 25 août, le public a ainsi pu écouter les aubades cuivrées de l’Ensemble de trombone "De Profondis". Réuni en octuor, cette formation a alterné classique avec Rossini et de Tchaïkovski mais aussi des œuvres très contemporaines avec Miles Davis et Bernstein 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.