Comme Sissi, laissez vous emporter par le tourbillon des valses à Vienne

A Vienne en Autriche c'est la saison des bals. Cette tradition perdure au rythme des oeuvres de Strauss. Les débutants se préparent de longues semaines à l'avance au bal le plus grandiose celui de l'ancien palais impérial. L'an dernier plus de 550 000 personnes sont venues du monde entier pour valser sous les ors viennois.

Le bal des débutants 2019 à Vienne
Le bal des débutants 2019 à Vienne (HANS PUNZ / APA-PictureDesk)
Dire que le bal est une institution à Vienne est un doux euphémisme. 450 bals sont donnés chaque année dans la capitale autrichienne.
Celui donné dans l'ancien palais impérial est le plus prestigieux  et donc le plus courru. Des milliers de danseurs en rêvent. Ils seront quelques heureux élus à y avoir accès.
C'est qu'à Vienne on ne plaisante pas avec la tradition. Dans les écoles de danse, les couples se préparent pendant des mois :

Beaucoup de couples ne sont pas retenus pour participer à l'ouverture du bal. S'ils ne savent pas danser parfaitement la valse, c'est non. Il y a des auditions.

Karin Lemberger
Directrice de l’école de danse "Dorner"

Anja et Peter ont 18 ans. Eux ont passé avec succès le cap des auditions. Ils doivent répéter une "chorégraphie" un peu particulière avec des grandes cartes en main.

Reportage France 2 :  L. Desbonnets, B.Boussouar, M. Werth

Tourbillon de costumes

A quelques jours du bal, l'effervescence gagne la ville. Pour les heureuses élues c'est l'heure du choix de la robe chez les costumiers. Chaque bal a son dress code. Pour les hommes au minimum smoking ou queue de pie, pour les femmes une robe qui descend jusqu'au sol.

Le grand jour est arrivé. les 3600 particpants au bal du palais impérial se préparent Anja et Peter sont prêts. ils se rendent à la répétition générale.

Le budget de la soirée approche le million d'euros alors, en coulisses, on s'affaire à dresser les tables pour que tout soit parfait.

Dans les pas de Sissi

Les débutants comme Anja et Peter qui vont ouvrir la soirée se retrouvent pour la première fois tous ensemble. Ils sont réunis comme l'étaient les débutants il y a presque 170 ans quand la princesse Sissi ouvrait le bal. La maîtresse de cérémonie corrige le moindre détail. Surtout chez les hommes.

La bonne société viennoise et les touristes venus du monde entier commencent à arriver. Ils ont payé 250 euros par personne (hors nourriture très basique) pour pouvoir être là.

Les débutants ont les fameuses cartes en main, des cartes à jouer). Elles rappellent l'ambiance des cafés viennois de l'époque impériale. Puis tous les convives entrent dans la danse. Un rythme de plus en plus rapide jusqu'au quadrille de minuit dont beaucoup ont du mal à respecter les pas et les gestes; mais ils ne manqueraient ce rendez-vous traditionnel pour rien au monde.