A la recherche des instruments disparus : l'ensemble baroque "Le Concerto d'Amour" aime travailler en famille

Un deuxième album vient d'être enregistré dans la Creuse. 

L\'ensemble Concerto d\'amour avec la soprano Charlotte Ruby
L'ensemble Concerto d'amour avec la soprano Charlotte Ruby (Concerto d'amour)

Le Concerto d'Amour, c'est le nom de cet ensemble baroque atypique fondé en 2010 dans la Creuse par un couple de musiciens, Jean-Pierre et Marie Nouhaud, respectivement violoncelliste et contrebassiste. Leur passion commune, redonner vie à des instruments disparus, les instruments d'amour à cordes sympathiques, dotés d'un jeu de cordes métalliques supplémentaires, qui vibrent en résonance avec les notes jouées. Ils viennent d'enregistrer leur second album Des ténèbres à la lumière, qui doit paraitre au mois de juin. Leur fille, la Soprano Charlotte Ruby, s'est jointe au projet. 

Le père, la mère et la fille réunis donc pour l'enregistrement d'un second album consacré aux instruments d'amour. Un terme romantique pour décrire ces instruments à cordes à la sonorité envoûtante, très à la mode pendant l'époque Baroque. Un son tombé aux oubliettes et remis au goût du jour depuis une dizaine d'années par Jean-Pierre et Marie Nouhaud, épaulés par le musicen Philippe Foulon.

Recréer ces instruments oubliés

Ils ont fait restaurer des instruments et construire de nouveaux à partir de plans retrouvés. Une démarche inédite pour retrouver ce son angélique propre à cette technique de doubles cordes. Un premier album, Le Phénix était déjà paru en 2018. Pour ce nouvel opus, les musiciens ont fait appel à leur fille, la Soprano Charlotte Ruby, dont la voix puissante se marie à merveille aux sonorités déjà étonnantes émises par ces instruments.