"Citadelle" : magnifiques retrouvailles avec Izïa Higelin

Izïa Higelin revient ce vendredi avec "Citadelle", un disque puissant, habité, confirmant son talent pour les mots et leur interprétation tout en émotions. L'album d'une artiste qui s'assume enfin dans toutes ses dimensions.

Izïa Higelin, libérée sur son quatrième album \"Citadelle\".
Izïa Higelin, libérée sur son quatrième album "Citadelle". (Lou Escobar)

Ce nouvel album confirme une chose : la plus belle découverte d'Izïa Higelin, c'est bien sa langue maternelle. En ancrant Citadelle à Calvi, un lieu qui a toujours compté pour elle, Izïa s'offre un terrain conquis ; elle peut tout dire, se raconter, jouer avec les mots, chanter les souvenirs d'enfance, glisser des références, habiller la voix de son frère, Arthur H, sur Les Sentiers, après avoir fait entendre celle de son père un peu plus tôt. Sur ce disque, la jeune femme irradie.

J'avais des références d'écriture absolue, Bashung, mon père, et je me comparais tout le temps : sur "Citadelle", je n'en ai plus rien eu à foutreIzïa Higelin

Bien sûr, Jacques Higelin hante aussi ce disque, ce père adoré décédé il y a un an et demi. Izïa l'évoque tout en finesse, sur plusieurs morceaux, Dragon de Métal ou Idole. Et nous reviennent les mots qu'elle prononçait en avril 2018, au Cirque d'Hiver, devant le cercueil de son père : "La vie, l'amour, la mort".

C'est comme si un mantra était né ce jour-là [...] Et ce disque c'est ça, la vie, l'amour, la mort, comme toutIzïa Higelin

La famille d'Izïa, naturelle ou choisie, comme Jeanne Added et Dominique A, des "talismans" dit-elle, qui lui offrent des duos magnifiques. Citadelle, disque d'amour et de retrouvailles, traversé par des émotions pures.

Izïa Higelin tout en finesse et en émotion sur son nouvel album, "Citadelle"
--'--
--'--

Izïa, Citadelle (Barclay). En tournée, le 11 décembre à la Cigale et le 1er avril à l'Olympia.