Christine and the Queens : la métamorphose

En un album, "Chaleur humaine", vendu à 1 500 000 exemplaires, Christine and the Queens a conquis la France, Les États-Unis, le monde. Elle maitrise tout de A à Z ; paroles, musique, scénographie, clip. Pour son nouveau single, "Damn, dis-moi", elle affiche une transformation radicale. Elle est l'invitée du journal de 20 heures ce jeudi 24 mai. 

Voir la vidéo
France 2

Après Chaleur humaine, un album vendu à 1 500 000 exemplaires, Christine and the Queens revient pour son nouveau single, Damn, dis-moi, sur le plateau du journal de 20 heures. Au programme : une métamorphose, qui passe déjà par son nom de scène, maintenant raccourci en "Chris". "Ça va avec une idée de s'affirmer et de devenir un peu plus confiante, explique la chanteuse. L'idée de raconter un nouveau chapitre ; Chaleur humaine en était un très beau, mais il était plutôt lié à ma jeunesse et à mon adolescence. Celui-ci est un nouveau chapitre qui raconte les changements qui ont été opérés en moi et que j'aime rendre visibles."

"La puissance vient aussi en devenant une artiste de scène"

Exit l'image mélancolique un peu fragile, aujourd'hui c'est plutôt la conquérante et la femme forte que "Chris" affirme. D'où vient cette force ? Du succès, de la reconnaissance ? "C'est vrai que la reconnaissance donne de la force (...) mais la puissance vient aussi en devenant une artiste de scène, on découvre qu'on a une vie d'athlète, qu'on est un performeur, développe la chanteuse. Il y a des gestes de libération aussi : on coupe les cheveux, on tombe la veste, on a un prénom plus court qui claque dans la rue. On est libre, on s'allège".

\"Chris\", ex \"Christine and the queens\", sur le plateau du 20 heures le jeudi 24 mai 2018
"Chris", ex "Christine and the queens", sur le plateau du 20 heures le jeudi 24 mai 2018 (France 2)