Rosemary Phillips met au goût du jour "Dans mon village" de Joséphine Baker

A l'occasion du 2e Festival du film et du livre Joséphine Baker aux Milandes, la chanteuse de jazz, Rosemary Phillips dépoussière le standard "Dans mon village" en collaboration avec Eric Mouquet, le créateur du légendaire Deep Forest. L'opus doit sortir l'automne prochain.
Article rédigé par Anne Elizabeth Philibert
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
La chanteuse Rosemary Phillips pose dans la maison de Joséphine Baker à Castelnaud-la-Chapelle, dans le centre de la France (2021), (SIPA)

Il y a 70 ans, la reine du music-hall, Joséphine Baker célébrait en chanson, le village arc-en-ciel qu'elle avait créée au Château de Milandes en Dordogne. C'est là que cette femme libre et engagée, grande résistante pendant la seconde guerre mondiale, adopta douze enfants, de toutes les couleurs et toutes les confessions. C'était sa tribu arc-en-ciel. Un idéal humaniste et un engagement contre le racisme que l'ancienne meneuse de revue vivra au jour le jour.

Aujourd'hui, c'est la chanteuse de Jazz originaire des Barbades, Rosemary Phillips qui lui rend hommage en revisitant "Dans mon village", le titre interprété par Joséphine Baker en 1953. "Cela parle vraiment d'elle, de son rêve de créer un village idéal avec tous les enfants de tous les coins du monde, de toutes les cultures qui pourraient vivre ensemble" explique Rosemary Phillips. 

Dans mon jardin de Joséphine Baker revisité par Rosemary Phillips et Deep Forest
Dans mon jardin de Joséphine Baker revisité par Rosemary Phillips et Deep Forest Dans mon jardin de Joséphine Baker revisité par Rosemary Phillips et Deep Forest (France 3 Nouvelle-Aquitaine)

Un projet mis en forme par Deep Forest

Pour ce projet, Rosemary Phillips a fait appel à Eric Mouquet, une légende de la scène électro qui s'est Installé en Dordogne. C'est lui, le créateur de Deep Forest, l'un des rares groupes français auréolé d'un Grammy Awards. Malgré un emploi du temps chargé avec la sortie de son dernier album et des tournées, le compositeur a accepté l'idée de Rosemary de dépoussiérer le standard de Joséphine Baker "Dans mon village". "Il y a des rythmiques un peu funky, un peu Barry White pour avoir ce côté américain. Voilà ce sont des couleurs qui sont venues assez naturellement. Et ensuite, on vient dans le rap." explique l'auteur. Le rap sert l'idée de nommer chacun des douze enfants venus du monde entier de Joséphine Baker comme Akio, Jean-Claude, Brian, Marianne ou encore Moïse. Ils seront élevés dans le Chateau transformé en véritable parc d'attractions jusqu'à ce que leur mère adoptive, criblée de dettes, en soit expulsée en 1969.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.