"Mon Totem", nouvel album du chanteur dijonnais Yves Jamait

Yves Jamait, longtemps reconnaissable à sa "gapette" de marlou, publie un nouvel album. Amoureux des beaux textes et des belles mélodies, il a nommé cet opus "Mon Totem". À 56 ans, il a quinze ans de carrière derrière lui après avoir occupé des emplois divers et commencé dans un trio intitulé "De verre en vers".

Yves Jamait sur scène
Yves Jamait sur scène (France 3 Culturebox Capture d'écran)
C'est un chanteur qui porte autant d'attention à ses mélodies qu'aux paroles qu'elles accompagnent. Si l'on devait lui trouver une famille, ce serait sans doute celle des artistes à texte, les Maxime Le Forestier, Allain Leprest ou Sarclo. Après avoir commencé sa carrière dans les petites salles de sa Bourgogne natale, il a fait tous les festivals qui comptent et chanté aux adresses les plus prestigieuses, parmi lesquelles la mythique Olympia. Il n'oublie pourtant jamais Dijon et sa région, portant fièrement ses origines sur toutes les scènes qu'il occupe. Ses chansons évoquent souvent les petites gens sans pour antant le réduire à la fonction de "chanteur engagé". Yves Jamait mérite d'être davantage connu du grand public... d'autant qu'il a enfin mis sa casquette au placard !

Reportage : France 3 Bourgogne M. Barate / A. Ducruet / P. Sabatier

Ce nouvel album, "Mon Totem", serait une bonne occasion pour ceux qui ne le connaissent pas de découvrir un artiste sincère, intense et impliqué. Il y interprète ses propres textes mais aussi des chansons d'autres auteurs comme par exemple, le poète libertaire et chansonnier de la fin du 19e/ début 20e siècle Gaston Couté.

La jaquette de l\'album \"Mon Totem\"
La jaquette de l'album "Mon Totem"