Cet article date de plus d'un an.

Jean-Louis Murat : "La plus grande musique est celle qui donne envie de se reproduire"

Jean-Louis Murat sort vendredi un nouvel album, encore : "Baby Love". Nouvelle preuve de la capacité de l'Auvergnat à sans cesse se renouveler, passionné autant par la chanson que le rap ou les machines.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jean-Louis Murat, plus prolifique que jamais, sort un nouvel album le 6 mars. (Presse)

Pour cet album tendrement intitulé Baby Love, Jean-Louis Murat a voulu, dit-il, mettre en avant le "groove". Et ça marche encore très bien, qu'il se rassure. C'est même assez étonnant de voir un artiste qui a sorti tant de disques - "On dit toujours une vingtaine mais c'est beaucoup plus !" - parvenir à impressionner à chaque fois. D'autant plus quand, comme lui, on suit un rythme d'un voire plusieurs disques par an.

Ce disque est donc celui d'un amoureux, d'un chanteur au plaisir variable, qui se retrouve dans la déstructuration totale (comme dans Travaux sur la N89) comme dans la bonne chanson française, mélodies en avant. "Ce sont des petites chansons légères, ça ne pèse pas plus lourd qu'une plume, une chanson", affirme-t-il aujourd'hui.

Jean-Louis Murat : "C'est toujours la même pensée qui fait un tout... Et ce tout s'appelle Murat !"
--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Et au risque de surprendre ceux qui ne le connaissent pas bien, Murat explique : "Ma seule constante, c'est d'avoir envie de danser". Alors ce disque, il l'a fait pour le groove, en l'assumant totalement, plaidant pour l'utilisation des machines plutôt que les musiciens français, "de la daube, sauf Stéphane et Fred avec qui je tourne depuis 20 ans". Jean-Louis Murat tel qu'on le connaît, avec de sacrées belles chansons.

Jean-Louis Murat, Baby Love (Le Label/Pias). Album disponible le 6 mars.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.