Indochine et Christine and The Queens reprennent "3e Sexe", rebaptisé "3SEX", avec un clip en noir et blanc

Trente cinq ans après la sortie de son hymne à la différence et à la fluidité des genres, Indochine actualise ce tube en le reprenant avec Christine and the Queens, dans une nouvelle version enregistrée l'été dernier, à découvrir avec son clip ci-dessous.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Nicola Sirkis et Christine and The Queens sur la pochette du single "3SEX". (SONY MUSIC)

Le groupe français Indochine était très en avance dans son rejet des stéréotypes de genre. Il y a trente-cinq ans, le groupe de Nicola Sirkis sortait un hymne à la différence et une invitation à un regard non genré avec 3e Sexe, un énorme tube extrait de leur troisième album, 3 (1985)

"Une fille au masculin, un garçon au féminin"

"Des robes longues pour tous les garçons/Habillés comme ma fiancée/Pour des filles sans contrefaçons/Maquillées comme mon fiancé", dit notamment la chanson dont le refrain entêtant martèle "Une fille au masculin/Un garçon au féminin".

Aujourd'hui, à l'heure du "gender fluid" et du rejet des injonctions hétéronormées par une partie de la jeunesse, Nicola Sirkis remet cette chanson au goût du jour en la reprenant en duo avec Christine and The Queens, dans une version électronique très 2020. Rebaptisée 3SEX, la reprise, qui ne fait pas l'unanimité chez les fans de la première heure (si l'on en croit les commentaires sur les réseaux sociaux) mais pourrait conquérir de nouveaux admirateurs, est accompagnée d'un élégant clip en noir et blanc où la chanteuse et le chanteur se donnent la réplique dans un décor épuré.



Cette reprise, enregistrée en juillet, est extraite de la prochaine compilation d'Indochine Singles Collection (1981-2001), attendue le 11 décembre. Le groupe, qui fêtera ses 40 ans l'an prochain, a prévu de célébrer cet anniversaire notamment sur scène avec une tournée des stades, le Central Tour, qui devrait passer de fin mai à début juillet par Bordeaux, Marseille, Paris, Lyon et Lille.

"En avril dernier, Nicola Sirkis m’appelle et me parle de revisiter 3eme sexe" raconte Christine and The Queens dans un post Instagram." Mon coeur s’est mis à battre parce que cette chanson raconte quelque chose qui m’est très personnel, quelque chose qui me donne envie d’être libre. Merci Nicolas de m’avoir fait l’honneur et la confiance de chanter 3SEX avec toi, à un moment où le mot même de liberté reprend tout son sens et son urgence. Les vraies révolutions ne meurent jamais".

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Chris (@christineandthequeens)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.