Chanson : un sosie de Jacques Brel fait revivre l’artiste

Publié Mis à jour
Culture : un sosie de Jacques Brel fait revivre l’artiste
Article rédigé par
M.Berrurier, S.Guibout, C.Combaluzier, E.Urtado - France 2
France Télévisions

Il était détective privé avant de se lancer dans la musique. Arnaud Askoy a changé de vie pour se glisser dans la peau d’une des plus grandes personnalités de la chanson francophone, Jacques Brel.

Du grand Jacques Brel, il a l’allure, la gestuelle, les intonations, et même certains traits du visage. Sur scène, Arnaud Askoy a une présence troublante et il ne sait pas comment l’expliquer. "J’ai l’impression qu’il est à mes côtés et d’ailleurs quand je rentre sur scène, j’ai besoin de sentir que je ne suis pas tout seul", exprime-t-il. Il ressemble à Brel depuis l’adolescence. Le sosie a été policier à la brigade des stups et détective privé à son compte. Il y a huit ans, en pleine filature, il tombe sur un disque de Jacques Brel et là, c’est le déclic.

Un succès rapide

"Moi qui n’avais jamais trop osé chanter jusque-là, même 'Joyeux anniversaire' en famille, je me suis aperçu que ma voix se calait d’une manière assez surprenante sur la sienne. J’ai décidé dans le quart d’heure de fermer la société et de chanter Jacques Brel", raconte le sosie de l'artiste. Très vite, Arnaud Askoy récolte 80 euros par heure dans le métro. Un producteur le remarque station Georges V et ils créent ensemble un spectacle approuvé par la Fondation Brel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.