"Chaque concert est une sacrée victoire" : aux Nuits de Champagne, Camille Bazbaz fait de la résistance

Maintenues malgré la situation sanitaire, les Nuits de Champagne font la part belle cette année aux artistes locaux à l'image du Troyen Camille Bazbaz, bien content de pouvoir remonter sur scène.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Camille Bazbaz aux Nuits de Champagne , le 20 octobre 2020. (France 3 Champagne-Ardenne)

C'est l'un des rares festivals à avoir maintenu sa programmation en ces temps de Covid. À Troyes, les Nuits de Champagne se déroulent "presque normalement" jusqu'au 24 octobre. Bien sûr, le public est masqué et doit respecter un intervalle d'un siège entre chaque groupe, mais il est au rendez-vous pour le plus grand bonheur de Camille Bazbaz. L'artiste, en concert ce mardi 20 octobre au Théâtre de la Madeleine à Troyes, s'est confié à nos confrères de France 3 Champagne-Ardenne.

C'est un peu le régional de l'étape. A Troyes, Camille Bazbaz joue à domicile. Installé dans la capitale auboise depuis plusieurs années, l'auteur-compositeur- interprète est heureux d'être là. Malgré l'évolution défavorable de la situation sanitaire, les organisateurs des Nuits de Champagne ont décidé de maintenir l'intégralité de leur programmation en imposant bien sûr des mesures sanitaires strictes : port du masque obligatoire, distance de sécurité entre les groupes de spectateurs, certains lieux de concerts ont dû être modifiés pour permettre le respect de ces règles, mais l'essentiel est là : le public est au rendez-vous. La plupart des concerts se jouent à guichet fermé.

Une victoire sur le virus

"Chaque concert, pour tout le monde, est une sacrée victoire", s'enthousiasme Camille Bazbaz. Dans le contexte de crise actuel, l'artiste qui se décrit comme un artisan-chanteur, est heureux de pouvoir, à son échelle, lutter contre la morosité ambiante. Avec ses mélodies rythmées teintées de soul, de blues et de reggae, il espère redonner le sourire au public : "J'ai apporté ma pomme et j'espère, un peu de légèreté de joie, un peu de déconne malgré tout". Comme avec cette chanson, Un baiser, enregistrée en 2016 avec les Brigitte et que l'artiste reprend sur scène. Un titre presque un peu tabou en ces temps de distanciation physique, ce qui amuse beaucoup Bazbaz : "Si tu as envie d'embrasser ta chérie pendant un slow langoureux, tu peux baisser ton masque : je le dirai à personne !"  

Car l'amour, c'est ce qui motive l'artiste. Son dernier album, Manu Militari paru en 2019 en est une preuve supplémentaire : "Je pense qu'on peut chanter des chansons d'amour, comme Gainsbourg l'a fait  - la plupart de ses chansons étaient des love songs - sans être cucul la praline". Une certaine idée de l'amour à découvrir partout en France : Camille Bazbaz est actuellement en tournée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.