Cent après sa naissance, Billie Holiday n'est pas reconnue aux Etats-Unis comme il se doit

Il y a cent ans, le 7 avril 1915, naissait Billie Holiday, l’une des voix les plus singulières du jazz. Un anniversaire marqué par la sortie d’albums, de livres et de rééditions. La chanteuse, entrée dans la légende en raison de sa vie chaotique et de son décès précoce à l’âge de 44 ans, était avant tout une musicienne exceptionnelle.

(Billie Holiday)

Billie Holiday, c’est une voix d’une incroyable expressivité capable de réinventer n’importe quelle chanson, une interprète très créative et d’une grande sobriété. Dans les années 30, Lady Day, comme ses amis la surnommait, a révolutionné le jazz vocal. Mais drogue, alcool et relations amoureuses destructrices ont occulté la musicienne au profit du personnage tragique. Pour la chanteuse, Cassandra Wilson, qui lui rend hommage dans son nouvel album Coming forth by day , Billie Holiday n’est pas reconnue comme elle le mérite.

"Je pense que 2015 va être une année importante pour elle. Aux Etats-Unis son nom reste entaché par ses excès, et il n'y a même pas de plaque sur la maison où elle a vécu. Du coup, elle n'est pas reconnue en tant que musicienne. "

Billie Holiday fut une femme libre et, bien avant le mouvement des droits civiques, la porte-parole de la cause afro américaine, avec la chanson Strange fruit dénonçant, dès 1939, le lynchage des noirs dans le Sud des Etats-Unis. Jusqu’au bout et malgré cette vie cabossée que trahit sa voix, Billie Holiday demeura une immense chanteuse, un talent aussi grand que celui d’une Ella Fitzgerald. 

Le centenaire de Billie Holiday par Anne Chépeau
--'--
--'--