Besançon : les musiciens investissent les toits et la toile

L'ensemble du secteur de la culture bénéficiera de deux milliards d'euros sur les 100 annoncés dans le cadre du plan de relance économique. En attendant de pouvoir se retrouver "en vrai" sur des scènes bien réelles, il existe des concerts virtuels, des festivals, tous gratuits...

Des concerts sans public diffusés sur la toile, le concept prend de l'ampleur. Il s'agit d'une alternative proposée par les artistes afin de survivre au Covid-19. Des mesures d'urgence pour une situation que les organisateurs espèrent temporaires, la scène restant l'ADN de tout musicien.

Des spectacles visibles sur la toile et totalement gratuits malgré une situation économique difficile pour les artistes. Des propositions parfois étonnantes comme le Rooftop festival tourné sur des toits de Besançon dans le Doubs.

Asphysiée par la crise sanitaire, la culture devrait bénéficier d'une aide de 2 milliards d'euros.

Jouer sur les toits, s\'enregistrer pour que le public puissent profiter, voilà le concept du Rooftop festival de Besançon dans le Doubs.
Jouer sur les toits, s'enregistrer pour que le public puissent profiter, voilà le concept du Rooftop festival de Besançon dans le Doubs. (Les musiciens jouent sans public)