Bertrand Cantat : une tournée impossible ?

La nouvelle tournée de Bertrand Cantat n'en finit plus d'alimenter la polémique. Mardi, à Grenoble (Isère), il a voulu discuter avec ses détracteurs venus manifester contre la tenue de son concert. Un dialogue de sourds.

France 3

Échange musclé mardi à Grenoble (Isère) devant la salle de concert lorsque Bertrand Cantat fait face à ses détracteurs. Insultes, jets de projectiles, c'est un dialogue de sourds. Depuis le début de sa tournée, Bertrand Cantat fait face aux manifestations. Mercredi matin, sur les réseaux sociaux, il a déploré un déchaînement de haine. "À peine apparu, un déchaînement de violences, d'insultes, une pluie de coups, aucune possibilité de discuter, de la violence, seulement de la violence", a-t-il écrit.

Des concerts annulés

Partout où il passe, le chanteur est contesté. Son concert prévu à Istres (Bouches-du-Rhône) vient même d'être annulé. Pour apaiser le climat, Bertrand Cantat avait pourtant annulé sa participation aux festivals cet été tout en invoquant son droit d'exercer son métier. "Cette idée d'un homme qui frappe sa femme est insupportable. Mais le principe absolu, c'est que quand une personne a accompli sa peine, elle est libre", rappelle Me Henri Leclerc, ancien président de la Ligue des Droits de l'homme. Malgré la polémique, les autres dates de la tournée sont maintenues pour des spectacles qui affichent complet. Son dernier concert est prévu le 30 mai à l'Olympia. Là encore, ses détracteurs l'attendent de pied ferme. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le chanteur Bertrand Cantat lors d\'un concert aux Correspondances de Manosque (Alpes-de-Haute-Provence), le 25 septembre 2016.
Le chanteur Bertrand Cantat lors d'un concert aux Correspondances de Manosque (Alpes-de-Haute-Provence), le 25 septembre 2016. (MAXPPP)