Bashung, dix ans après, toujours une idole de la chanson française

Il y a dix ans, le 14 mars 2009, disparaissait un immense artiste, Alain Bashung. Plusieurs hommages lui sont rendus.

FRANCE 3

Dix ans après sa disparition, toujours la même admiration pour les chansons d'Alain Bashung. "Le texte est dingue", "les accords sont vraiment très mélancoliques", "c'est un plaisir à chaque fois..." Les éloges sont nombreux à la sortie du forum des images à Paris. Ceux qui l'ont bien connu racontent son exigence, son amour pour les mots et pour leur partage. Bashung "partait d'un principe très simple qui était que les gens pouvaient s'approprier la chanson pour coller leur propre vie, leur propre histoire sur les mots qu'il proposait", dit Marc Besse, biographe d'Alain Bashung. Lors de sa dernière tournée en 2003, Alain Bashung, affaibli par la maladie donne tout à son public.

Album posthume

Jean Fauque, parolier de l'artiste, raconte qu'en concert, "Bashung chantait admirablement bien et donnait d'un bout à l'autre". Bashung, c'est aussi un album posthume récompensé cette année aux Victoires de la musique. Bashung est entré dans le Panthéon de la chanson française.

Le JT
Les autres sujets du JT
Alain Bashung lors des Victoires de la musique le 28 février 2008. 
Alain Bashung lors des Victoires de la musique le 28 février 2008.  (BORIS HORVAT / AFP)