Antraigues n'oublie pas Jean Ferrat, cinq ans après sa mort

Le village d'Ardèche perpétue la mémoire du chanteur, disparu voilà cinq ans. Une équipe de France 2 s'est rendue sur place et a rencontré son épouse Colette.

FRANCE 2

Le 13 mars 2010, Jean Ferrat s'éteignait, des suites d'un cancer. Cinq ans plus tard tout juste, le chanteur est encore bien présent dans les esprits, en particulier à Antraigues-sur-Volane (Ardèche), où il avait élu domicile en 1973.

Des admirateurs font régulièrement le déplacement ici pour visiter le musée qui lui est dédié ou se recueillir sur sa tombe. Christian, postier et adjoint au maire, raconte Ferrat : "Il faisait partie du village. C'était un habitant d'Antraigues comme les autres. C'était ce qu'il était venu chercher ici : cette simplicité de vie, des gens attachés à leur montagne, des gens combattifs... Humainement, c'était un grand homme".

"Il pensait vraiment qu'on l'oublierait"

Son épouse Colette a ouvert un espace culturel sur la place du village. Chaque jour, 100 visiteurs viennent. "Les paroles et la musique nous bouleversent toujours", confie une femme. Colette Ferrat raconte que son époux "serait étonné" qu'on lui rende ainsi hommage, "parce qu'il pensait vraiment qu'on l'oublierait".

Le JT
Les autres sujets du JT