Alain Bashung : toujours si présent, dix ans après sa mort

Un concert retransmis dans 150 salles de cinéma, un album posthume, une intégrale, des conférences : Alain Bashung est plus que jamais dans le cœur des Français, dix ans après sa disparition. Ses chansons n'ont pas pris une ride : au contraire, on peut les réécouter, les redécouvrir sans cesse. Le chanteur est définitivement entré dans le Panthéon des grands artistes français.

Alain Bashung en 2008, festival Fiesta des Suds, Marseille
Alain Bashung en 2008, festival Fiesta des Suds, Marseille (GERARD JULIEN / AFP)
A l'occasion des dix ans de la disparition d'Alain Bashung, le 14 mars 2009, son concert mythique de 2003 au Bataclan pendant sa dernière tournée, baptisée  "La tournée des grands espaces" a été diffusé en simultané dans 150 salles de cinéma en France. Une grande émotion pour ses nombreux fans. 

Reportage : E. Béraud / L. Hakim / J-C. Duclos / S. Richardson

De l'émotion également au Forum des Images à Paris où ceux qui l'ont bien connu sont venus le raconter au public. "Je pense qu'Alain partait d'un principe très simple qui était que les gens pouvaient s'approprier ses chansons pour coller leur propre histoire sur les mots qu'il proposait", explique son biographe Marc Besse. En 2003, déjà affaibli par la maladie, le chanteur part en tournée. Elle sera la dernière mais restera mémorable. "Ce qui est extraordinaire, c'est qu'en concert, il chantait admirablement bien et tenait d'un bout à l'autre. C'était épatant. Moi qui le connaissait alors depuis 34 ans, j'étais quand-même sidéré", se souvient Jean Fauque, l'un de ses paroliers. 

Album posthume

Le grand public a découvert il y a quelques mois, "En amont", un album posthume regroupant onze chansons inédites, non retenues pour "Bleu Pétrole", son dernier album sorti en 2008. Un album qui a offert cette année au chanteur sa 13e Victoire de la Musique dans la catégorie "Albums de chansons". Il est d'ailleurs, avec - M -, l'artiste le plus primé aux Victoires de la musique. Mais pour sa veuve Chloé Mons, cet album posthume était aussi un beau cadeau fait aux fans. "Cette sortie, avec ces morceaux inconnus, a redonné de l'eau à ce fleuve et les gens sont très très heureux de le retrouver" explique celle qui est à l'origine de ce projet.