Le Sénégal pleure la disparition de France Gall

La chanteuse France Gall, décédée dimanche 7 janvier, entretenait une relation passionnée avec ce pays, où elle possédait une maison et un restaurant.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est sur l'île de Ngor au large de Dakar (Sénégal) que France Gall vivait. Les volets de son restaurant sont clos. L'établissement est resté fermé dimanche et n'ouvrira pas non plus lundi. Depuis dimanche matin, les habitants sont en deuil. "C'est une amie de cette île. Elle a fait énormément de bien pour les enfants du village avec des actions discrètes dans les écoles", explique un homme. "Elle a tout fait pour moi, elle a même payé les études de mon enfant", confie un autre.

Le Sénégal, son refuge

France Gall et le Sénégal, c'est une histoire passionnée. En 1987, la chanteuse interprète Babacar, du prénom d'un garçonnet qu'elle rencontre au Sénégal. Elle a été choquée par la situation de sa mère, seule et sans ressources. France Gall et Michel Berger décident d'en faire une chanson. L'Afrique deviendra ensuite son combat et le Sénégal la terre qui lui apportera l'apaisement après les morts de son mari et de sa fille Pauline.

Le JT
Les autres sujets du JT
La chanteuse France Gall est morte le 7 janvier 2018, à l\'âge de 70 ans.
La chanteuse France Gall est morte le 7 janvier 2018, à l'âge de 70 ans. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)