France Gall : une partie de sa vie dédiée à l'Afrique

France Gall, qui s'est éteinte le 7 janvier dernier, s'était fait connaître pour ses engagements en Afrique. La chanteuse possédait également une maison, près de Dakar, au Sénégal. Retour sur cette histoire africaine.

Voir la vidéo
FRANCE 3

C'était son refuge. France Gall possédait une maison sur l'île de Ngor au large de Dakar, au Sénégal. Un lieu où elle retrouvait la sérénité malgré toutes les épreuves qu'elle avait endurées. Ceux qui la connaissaient pleurent sa disparition survenue le 7 janvier dernier. La santé, l'éducation, l'accès à l'eau en Afrique, c'était le combat de France Gall. Tout commence lors d'un voyage au Sénégal dans les années 1980. "Dans un village, une maman m'a donné son bébé. C'était évidemment une femme très pauvre. Je suis revenue à Paris en disant que j'allais réfléchir et j'ai pensé que c'était une mauvaise idée de le déraciner", avait témoigné la chanteuse en 1987, avant de dédier une chanson au petit garçon, Babacar.

Engagée toute sa vie pour l'Afrique

Bouleversée, la chanteuse décide d'en faire plus. Avec son époux Michel Berger et son ami Daniel Balavoine, ils créent "Action école", une action humanitaire pour financer les projets locaux. Infatigable, France Gall sillonne l'Afrique pour sensibiliser l'opinion publique. L'artiste restera engagée toute sa vie, pour ce continent qu'elle aimait tant.

Le JT
Les autres sujets du JT
France Gall lors d\'un concert en 1988 en Allemagne 
France Gall lors d'un concert en 1988 en Allemagne  (J?RG SCHMITT / DPA)