"Jean" à la Cité des sciences à Paris : une visite guidée virtuelle pour découvrir cette icône de mode

En France, les musées restent fermés au moins jusqu'au 7 janvier et la Cité des sciences et de l'industrie à Paris ne fait pas exception. Cependant elle propose son exposition "Jean", dans un premier temps crise sanitaire oblige, en format virtuel à partir du 18 décembre. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min.
Exposition "Jean" à la Cité des sciences et de l'industrie à Paris. Décembre 2020 (ww.philippelevy.net)

Si la légende fait naître le jean en Californie chez les colporteurs et les chercheurs d’or, en moins d’un siècle, il se répand dans le monde, accompagnant l’essor de l’industrie textile et sa mondialisation. Signe de rébellion ou d’anticonformisme, vêtement de travail ou de loisir, cette pièce mode défile aussi sur les podiums.  

Mode, économie, technique, industrie, histoire, société, consommation et environnement, le parcours de l'exposition aborde toutes ces thématiques tout en insistant fortement sur un thème d'actualité : les alternatives et les recherches pour obtenir un jean propre. Victime de son succès, il est en effet pointé du doigt pour son impact écologique, symbole de la surconsommation et d’une industrie polluante.   

Le lancement grand public de l'exposition Jean s'est fait virtuellement avec les deux commissaires, Sophie Lécuyer et Marie Pichard, ainsi que Michèle Antoine, directrice des expositions. En voici un avant-goût dans la vidéo ci-dessous, en attendant de visiter l'exposition, crise sanitaire oblige, en format virtuel dès ce 18 décembre.

Du vêtement de travail au podium des défilés

L’exposition propose de découvrir le jean sur son endroit et son envers en le scrutant sous toutes ses coutures. Dans un décor qui évoque un grand atelier, le visiteur devient historien, couturier, top-modèle... mais aussi consommateur éclairé.

"Jean raconte l’aventure exceptionnelle d’un vêtement universel, où se croisent culture, mode, industrie et consommation. Une histoire passionnante, dans laquelle la France, ses créateurs et ses entrepreneurs, tiennent une place capitale. Le jean illustre aussi comment fonctionne le monde globalisé d’aujourd’hui, jusque dans ses excès : l’exposition conçue par la Cité des sciences et de l’industrie en partenariat avec l’Agence de la transition écologique retourne le jean pour faire découvrir son envers" explique Bruno Maquart, président d’Universcience.  

Exposition "Jean" à la Cité des sciences et de l'industrie à Paris. Décembre 2020 (www.philippelevy.net)

Le jean, d’où vient-il ? Sergé de Nîmes, toile de Gênes, toile de jean ou denim... il n’est pas facile de déterminer l’origine de ce tissu et de connaître la différence entre les termes "jeans", "jean" et "denim". Après cette première mise au point, le visiteur se retrouve face à un mur composé de fessiers en jean. "Jamais dans l’histoire du vêtement une pièce d’habillement n’aura mis autant le fessier en valeur", s'amuse Sophie Lecuyer, l'une des commissaires d'exposition.  

Un peu plus loin, un éclaté de jean présente les différentes parties de ce pantalon. Ce vêtement technique est ici décortiqué sous toutes ses coutures. Un film retraçant les techniques de production, de la culture du coton à la finition, le présente sous son angle industriel. Le visiteur découvre alors différentes techniques : filage, tissage, découpe, couture, vieillissement du tissu… Il explore aussi la variété de déclinaisons du denim grâce à la tissuthèque. 

Exposition "Jean" à la Cité des sciences et de l'industrie à Paris. Décembre 2020 (www.philippelevy.net)

Le témoin d'une épopée sociale 

Un autre espace associe jean et histoire du XIXe au XXIe siècle, par le biais de la musique, des mouvements contestataires ou des icônes du cinéma, du Far West à nos jours... Une projection vidéo retrace cette épopée, pour aborder les angles historique et sociologique du vêtement. Des jeans de collection de la fin du XIXe siècle à 1945 sont dévoilés : la tenue de travail d’un mineur ou l’uniforme d’un soldat de l’US Navy attestent ainsi que le jean est utilisé depuis longtemps comme habit de travail, réputé pour sa robustesse.

Vêtement de travail masculin à l’origine, le jean retient peu à peu l’intérêt des créateurs de mode. Ils s’en emparent dans les années 1980 pour le propulser sur les podiums. Comment produit-on un défilé ? Qui dicte les tendances ? Le visiteur est invité à défiler devant un fond vert et à découvrir, sur écran, son passage intégré sur un podium. Pour accompagner ce défilé, des pièces de créateurs sont présentées : Jean-Paul Gaultier, Marithé + François Girbaud, Chloé et jeunes créateurs se rencontrent sur une bande-son.   

Des personnalités, qui ont visité l'exposition, expriment dans de petites vidéos leur intérêt pour ce vêtement comme la mannequin et productrice de musique Caroline de Maigret qui avoue que "le jean est comme un doudou, car il répond à tous ses besoins".  

Un avis que ne partage pas la chanteuse et actrice Elodie Frégé qui avoue "ne plus porter de jean depuis 15 ans" . Si elle s'est dit au début "mince, c'est pas pour moi, car j'en porte peu ou pas", elle a vite compris que l'exposition parle énormément de "l'upcycling... et comment se servir de la matière à l'infini".

11 000 litres d'eau utilisés pour la fabrication d'un jean

Il se vend 2,3 milliards de jeans par an dans le monde. Un film présente les coulisses de la création d’un jean et éclaire sur les implications de sa confection et de sa consommation. Le visiteur suit ici son cycle de vie et découvre les problématiques liées à la consommation d’eau, aux pesticides, au transport, à la fast fashion, à la mondialisation, aux conditions de travail et au recyclage. 

Saviez-vous qu'il faut 11 000 litres d'eau et 2 kg d'engrais pour l'ensemble des opérations liées à la fabrication d'un seul jean et à son entretien ? Il est incontestablement une pièce vestimentaire polluante. "Choisissez mieux, achetez moins et faites durer", proclame depuis de nombreuses années la styliste Vivienne Westwood.

Les modes de fabrication, de production et de consommation ont un réel impact sur l’environnement mais aussi sur les conditions de travail et la santé humaine. C’est pourquoi des industriels et consommateurs cherchent aujourd’hui à développer de nouveaux modes de consommation et prennent des initiatives pour proposer un jean propre. Un film présente des alternatives pour un jean plus respectueux mais toujours mode et tendance et le visiteur peut assister à l’atelier de customisation et découvrir les principes de l’upcycling. A la sortie de l’exposition sont proposées des pistes de réflexion pour des achats et une consommation plus responsables. 

Exposition "Jean" jusqu'au 22 janvier 2022. Cité des sciences et de l’industrie. 30, avenue Corentin-Cariou. 75019 Paris. Elle sera ouverte au public quand les mesures sanitaires le permettront et ensuite sera itinérante. Mais dès le 18 décembre, le public peut participer à des visites privées en ligne commentées et sur réservation

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Street wear

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.