Polémique XXL pour Blancheporte après une campagne de promotion pour des collants

La marque promeut ses collants XXL avec une photo pour le moins surprenante : une mannequin beaucoup trop mince et petite pour les porter. Un trait d'humour de mauvais goût qui ne passe pas chez des centaines d'internautes.

Capture écran du site de vente en ligne Blancheporte, le 14 novembre 2014.
Capture écran du site de vente en ligne Blancheporte, le 14 novembre 2014. (BLANCHEPORTE.FR)

Polémique sur le palier de la Blancheporte. En langage marketing, on appelle ça un "bad buzz", une publicité néfaste. La marque Blancheporte a été la cible d'attaques de centaines d'internautes, vendredi 14 novembre, en raison d'une campagne jugée de mauvais goût. Le mannequin présenté pour vendre les "collants grandes tailles" n'a rien à voir avec la clientèle potentielle, puisqu'il s'agit d'une femme petite et menue. Et comme elle n'a pas le gabarit adéquat, la photo la montre flottant dans ces collants. Une image pour le moins maladroite, qui suscite moult critiques sur Twitter.

Devant ces réactions, le site de vêtements en ligne a fini par s'excuser sur son compte Twitter. "Désolés si nous vous avons blessées, d’autant plus désolés que la mode grande taille nous tient à cœur dans toutes nos collections", peut-on lire sur ce message. 

Sur son compte Facebook, suivi par 33 000 internautes, la marque s'est contentée d'une réponse à une internaute, sans poster de message global. "Tous nos vêtements grande taille sont élaborés avec soin et spécificité depuis de nombreuses années, écrit-elle. Nous vous prions de nous excuser si cette image vous a heurtés." La photo en question n'a pas été retirée pour autant.