Cet article date de plus de sept ans.

Peut-on porter tout et n'importe quoi en été ?

L'enfer de la mode l'est encore plus en été, quand il fait chaud. Francetv info passe en revue huit tenues controversées.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Deux hommes en talons aiguilles sur la plage de Copacabana, à Rio (Brésil), protestent contre la venue du pape François à l'occasion des JMJ, le 24 juillet 2013. (SERGIO MORAES / REUTERS)

D'accord, d'accord, il fait chaud. Mais canicule ne doit pas être synonyme de relâchement vestimentaire. Comment allier détente ET esthétisme ? Un homme peut-il porter des chaussures ouvertes ? En toute légèreté, francetv info a voulu trancher les questions qui fâchent. A vous de choisir votre camp.

Au rayon masculin

La garde-robe des hommes est plus psychorigide que celle des femmes, et c'est bien dommage. Moins de fantaisie, plus de tabous… Comment se démarquer du basique jean+chemise ou t-shirt ?

Le short. L'été, vos jambes ont besoin d'air, a fortiori si vous vous promenez en vélo. On ne va pas s'éterniser sur la question du pantacourt : c'est non, niet, nada. Le short, en revanche, peut faire l'affaire, même s'il est boudé par les modeux qui lui préfèrent pudiquement le chino remonté au niveau des chevilles. Plutôt qu'un short rose façon Homen, choisissez un bermuda beige, marine ou gris, coupé juste au-dessus du genou.

Où le porter ? Partout, sauf au travail, à moins que l'open space soit détendu ou que vous ayez décidé de ne pas être promu.

La chemisette. Dès qu'il fait plus de 30°C, le débat est relancé. Est-ce bien décent de porter des chemises à manches courtes, des "chemisettes" ? Leur seul nom suffit à effrayer certains hommes. Cette année, un "front de réhabilitation de la chemisette" est né sur internet. Quand on voit Ryan Gosling sur cette photo, avec ses jolies épaules structurées, on aurait du mal à dire non… Attention tout de même à ne pas charger la chemisette de motifs "fond d'écran Windows", ça ferait beaucoup pour un seul homme

Où la porter ? Partout, sauf à la plage (vous n'êtes pas Carlos). A éviter si vous avez des bras rachitiques.

 (CHEMISETTECOOL.TUMBLR.COM)

Le t-shirt "Jude Law". Quand il n'est pas en costume, Jude Law arbore souvent des t-shirts col en V qui laissent voir les poils de son torse (comme ici ou ici). Malgré notre amour sans faille pour l'acteur, nous sommes obligés de dire : non. Les poils qui dépassent nous distraient et dans le même genre, seul le Marcel porté par Marlon Brando trouve grâce à nos yeux.

Où le porter ? Si vous êtes célibataire, chez vous, le dimanche. Ou n'importe où si vous êtes Jude Law.

Les chaussures ouvertes. C'est peut-être la contrainte sociale la plus désagréable pour les hommes : ne pas montrer ses pieds en public. Mais les godillots à lacets et grosses chaussettes qui font transpirer ou même les brogues chics restent tellement lourdauds pour la saison. En attendant que la gent masculine révolutionne le port de tongs et autres sandales, choisissez pour l'été des chaussures en toile ou, au moins, à fines semelles. Au risque de choquer, l'auteure de cet article défend aussi ardemment les espadrilles – mais pas les tongs, qui sont en plus mauvaises pour la santé, selon Slate.

Où les porter ? Compte tenu de nos réserves, sur le chemin de la plage uniquement.

Ces pieds sandalés qui foulent la pelouse de la Maison Blanche, le 21 juin 2009, appartiennent à Barack Obama, le président des Etats-Unis. Pas joli joli. (MIKE THEILER / REUTERS)

Au rayon féminin

Eh oui, les femmes aussi ont leurs casse-tête fashion, même si l'offre est nettement plus diversifiée que chez les hommes.

La chemise nouée. Ado, vous étiez tombée sous le charme de Britney Spears et de sa chemise nouée dans Baby One More Time ? De grâce, si vous êtes majeure, ne l'imitez pas. Même avec un joli ventre, le top au-dessus du nombril, revenu à la mode, atteint rarement son objectif de "fringue décalée vaguement nostalgique". Sauf si le nœud est placé au niveau du bouton de votre short ou pantalon, façon Nicole Richie.

Où la porter ? Si vous insistez : en festival ou bien en soirée, dans la pénombre.

La minijupe. Symbole de la libération de la femme dans les années 60 (et des soldats romains dans l'Antiquité), la minijupe conserve un doux parfum de liberté. Mais elle est fortement concurrencée par le mini-short, bien plus pratique, et surtout la mini-robe, qui a l'avantage d'épouser les formes du corps dans leur globalité, sans casser la silhouette. "En général, on a l'impression qu'une serviette est cousue autour de la taille", résume un journaliste de francetv info. Notre conseil sera donc simplement d'éviter la minijupe en jean portée avec une ceinture et un t-shirt en synthétique, tenue réservée aux moins de 18 ans.

Où la porter ? A votre guise, mais pas au travail (sauf entreprise relax) ni la première fois que vous dînez avec vos beaux-parents.

L'actrice Kristen Stewart en minijupe, t-shirt court et baskets à l'avant-première de "Twilight, chapitre IV - Révélation" , le 12 juillet 2012 au Comic Con, à San Diego (Californie, Etats-Unis). (REUTERS )

Le soutien-gorge à bretelles transparentes. Pour les femmes qui ne peuvent se passer de soutien-gorge, il est parfois tentant d'opter pour des bretelles transparentes. Une stratégie de collégienne, disons-le tout net. Dans la mesure où il existe des subterfuges (du soutien-gorge bandeau aux trépidants cache-tétons), n'allez pas gâcher la vue de vos jolies épaules avec ces bouts de plastique qui collent.

Où le porter ? Sur vos photos de vacances, quand vous aviez 16 ans.

Les chaussures fermées. A l'inverse des hommes, les femmes ont toute la liberté de porter sandales, spartiates et autres escarpins en été. Pourquoi diable ressortir les chaussures fermées, si ce n'est par temps d'orage ? Carton rouge, donc, pour Marion Bartoli, qui non seulement ravage la pelouse avec ses talons vertigineux, mais porte aussi une tenue estivale avec des chaussures d'hiver. On frôle l'outrage.

La joueuse de tennis française Marion Bartoli, vainqueur du tournoi de Wimbledon, donne le coup d'envoi du match OM-Sion à Sion (Suisse), le 13 juillet 2013. (FABRICE COFFRINI / AFP)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.