Luxe : le groupe Kering arrête la fourrure animale pour ses magasins et défilés

Publié
Durée de la vidéo : 6 min.
Luxe : le groupe Kering arrête la fourrure animale pour ses magasins et défilés
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

François-Henri Pinault, PDG du groupe Kering, est l'invité de Laurent Delahousse dans l'édition du vendredi 24 septembre du 20 Heures. Le groupe arrête toute utilisation de la fourrure.

"C'est une décision qu'on a prise en 2017, ça fait partie de notre engagement sur le bien-être animal. Il a été dit qu'une marque comme Gucci avait déjà pris ces décisions. J'ai demandé à toutes les marques de s'inscrire dans cette ambition d'arrêter le plus rapidement possible, mais de le faire progressivement", déclare François-Henri Pinault, PDG du groupe Kering, qui soulève l'importance historique de la fourrure pour les marques. Il annonce la disparition de la fourrure animale dans les défilés et magasins du groupe Kering.

"S'engager sur des causes importantes"

En revanche, pour les crocodiles et "les peaux exotiques, c'est un peu différent (...) on a mis des standards sur le bien-être animal qui sont les plus élevés et exigeants au monde", abonde François-Henri Pinault. Souhaiterait-il que cette limitation devienne légale ? "Une des responsabilités des marques de luxe, c'est aussi de s'engager sur des causes importantes. On n'était pas obligés de le faire", souffle le PDG.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Haute couture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.