Les six "robes uniques" qui ont fait rire les César sont signées Sarah Kosinski, une styliste du Pas-de-Calais

Cette robe a fait rire aux éclats les spectateurs des César, une robe verte, soit disant "unique", portée par l’actrice Laurence Arné et... trois autres femmes et un homme. Ces créations sont l'œuvre de Sarah Kosinski, une jeune styliste originaire de Carvin dans le Pas-de-Calais. Contactée à la dernière minute, elle a relevé le défi en un temps record.

Les robes stars des César sont signées Sarah Kosinski 
Les robes stars des César sont signées Sarah Kosinski  (VU/BENAROCH/SIPA)
Cette robe verte en soie sauvage a fait son petit effet lors de la 44e cérémonie des César salle Pleyel. Une robe dessinée et reproduite six fois par Sarah Kosinski, une créatrice du Pas-de Calais. Un moment d'humour lors de la remise du César de la meilleure photo qui a mis en lumière le travail de la jeune styliste. 

Reportage : L. Levy / J. Crinon / M. Masson  / R. Mompach

Le grand soir pour Sarah

Avouons-le : on regarde les César pour notre amour infini du 7e art, soit, mais aussi pour les tenues de gala des vedettes. Trois heures de récompenses qu'il faut bien pimenter par quelques instants d'émotions, de rires et de sketches. Comme celui de la comédienne Laurence Arné qui, lors de la remise du César de la meilleure photo, a cru à une très mauvaise blague. L'actrice a vu surgir dans la salle et sur la scène trois autres jeunes femmes et un homme, vêtus...  de la même robe. Une mise en scène plutôt drôle qui a permis de mettre en valeur le travail d'une jeune styliste de Carvin. 

Découverte sur Instagram 

C’est sur son compte Instagram que Sarah Kosinski a révélé les coulisses de sa participation à la cérémonie de remise des prix du cinéma français vendredi soir : "J’ai eu la chance, le privilège, l’honneur et surtout le plaisir d’habiller la sublime Laurence Arné". C'est aussi sur ce réseau social que la jeune femme a été repérée par la costumière des César. "Elle m’a expliqué qu’elle était tombée sur mon compte Instagram et qu’elle cherchait un créateur qui pourrait lui prêter gratuitement plusieurs robes identiques dans le cadre d’un sketch aux César.", confiait-elle à La Voix du Nord

Fabriquée en deux semaines chrono

Pour la jeune femme, plus habituée au modèle unique et au sur-mesure c'est un intense travail en amont  mais c'est aussi occasion rare de faire défiler ses créations sous les projecteurs. Sarah réalise alors ses six robes en un temps record. "ll n'y avait plus que ça qui comptait, j'ai cousu jour et nuit", raconte la styliste. 

Sarah Kosinski dans son atelier
Sarah Kosinski dans son atelier (France 3 / Culturebox )


A tout juste 22 ans, la styliste s'est illustrée par la confection de robes pour des candidates à l’élection de Miss France, ou encore sa participation en septembre dernier à la Fashion Week de Vancouver. Pour la suite, Sarah a déjà trouvé son prochain modèle : Monique Cugnot à qui elle va confectionner une robe pour l’élection de Miss Handi France.